Cardiologie, métabolisme et nutrition

cardiologie-metabolisme-nut

L’obésité connaît une croissance foudroyante et le diabète de type 2 voit son incidence progresser de façon épidémique. Ils sont devenus des problèmes de santé publique majeurs, au même titre que les grandes épidémies infectieuses d’autrefois. Le Centre de recherche du diabète de Montréal, qui regroupe des chercheurs du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) et de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), s’intéresse à cette importante problématique de santé. Toute percée scientifique pour mieux comprendre la relation entre obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, facteurs de prévention et modes thérapeutiques efficaces aura un effet important sur la santé de tous.

La Faculté de médecine bénéficie de l’expertise de plusieurs chercheurs de renom dans ce domaine et peut compter sur de nombreux établissements reconnus qui regroupent des équipes très actives dans le domaine de la prévention et du traitement des maladies cardiovasculaires. Parmi ceux-ci, notons le Centre de recherche du CHUM et le Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine (CRCHUSJ), l’Institut de cardiologie de Montréal (ICM), le Centre ÉPIC, l’IRCM et, sur le campus, le Groupe d’étude des protéines membranaires (GÉPROM).

L’ICM est certainement un leader mondial dans le domaine des maladies cardiovasculaires. Les activités de l’institut se déroulent en recherche tant clinique que fondamentale et portent sur la maladie coronarienne aiguë ou chronique, la chirurgie cardiaque, les arythmies cardiaques, la défaillance cardiaque, la réadaptation, la prévention, la technologie diagnostique et thérapeutique, ainsi que la résonance magnétique cardiovasculaire (RMC). Tous les thèmes de recherche fondamentale privilégiés par l’ICM sont intégrés à la recherche clinique et portent, entre autres, sur l’étude des pathologies vasculaires et l’athérosclérose, l’insuffisance cardiaque, les cardiopathies congénitales, les maladies valvulaires et la médecine régénérative.

L’ICM est à l’avant-garde en matière de troubles du rythme cardiaque et de la mort subite. Le développement de l’imagerie structurelle, moléculaire et fonctionnelle est un sujet actif de recherche en photonique, en tomographie par émission de positrons et en résonance magnétique. Génomique, protéomique, métabolomique et prévention sont intégrées dans tous les thèmes de recherche afin de développer des protocoles de traitement personnalisés.

×