« Une seule santé », une approche holistique dans un contexte de changements climatiques

Date : 20 novembre 2019
Heure : 12h à 13h
Lieu : Pavillon Jean-Coutu, Agora Morris et Rosalind-Goodman
Adresse : 2940, chemin de la Polytechnique
Prix : Gratuit $

La mondialisation fait en sorte que toute maladie, transmissible ou non, n’a plus de frontière. Les gens voyagent de plus en plus, les migrations humaines et animales augmentent, les chaînes de distribution de médicaments et d’aliments, incluant les produits animaux, sont mondiales, les menaces liées aux produits biologiques, comme par exemple la résistance aux antibiotiques, et celles reliées aux changements climatiques, se multiplient. Aujourd’hui, plus de 60% des infections humaines sont zoonotiques et plusieurs ont leur origine dans des pays à faible revenu, possiblement à cause de la promiscuité entre humains et animaux dans un environnement qui facilite la transmission intra- et inter-espèce.

Docteur Jakob Zinsstag (Institut tropical et de santé publique, Suisse) fera une présentation sur la valeur ajoutée de l’approche « Une seule santé » pour comprendre et contrôler les effets des changements climatiques sur la santé des humains, des animaux et de l’environnement, ainsi que la convergence des trois.

La présentation sera suivie d’une discussion avec un panel d’experts issus de différents domaines de la santé de l’Université de Montréal : Christian Baron (Faculté de médecine), Michèle Bouchard et David Kaiser (ESPUM).

Cette activité est rendue possible grâce au projet Construire l’avenir durablement, mis sur pied par l’Université de Montréal avec la collaboration de HEC Montréal et Polytechnique Montréal.