Externat

Les étudiants de l’Université de Montréal font l’apprentissage de la pratique médicale dans les centres affiliés à l’Université, qui se démarquent par la concentration de soins ultraspécialisés, par leur expertise dans des secteurs de pointe et par une infrastructure technologique de calibre international.

La Faculté de médecine de l’Université de Montréal bénéficie d’un réseau hospitalier très développé comprenant 17 établissements, dont plusieurs figurent parmi les leaders nationaux et internationaux en matière d’enseignement. Des stages dans ces milieux préparent les futurs médecins à traiter une diversité de pathologies parfois très complexes et à agir auprès d’une clientèle multiculturelle.

Pour en connaître plus sur l’externat du programme M.D. :

  • Contenu et programme de l’externat
  • Apprentissage au raisonnement clinique (ARC)
  • Règlements pédagogiques et autres
  • Évaluation

Pour consulter la liste des responsables à l’externat

Contenu et programme de l’externat

Externat

L’externat se déroule sur 85 semaines, incluant 6 semaines de vacances (4 semaines à l’été et 1*2 semaines à Noël), 6 semaines campus et 1 semaine post-entrevues. L’enseignement est principalement dispensé sous forme de stages : 13 stages obligatoires (52 semaines) et 20 semaines de stages à option de deux ou quatre semaines.

Stages obligatoires

  • Médecine interne, chirurgie, pédiatrie, obstétrique-gynécologie, psychiatrie, médecine familiale, gériatrie, engagement social, soins palliatifs, anesthésie-réanimation, ophtalmologie, médecine communautaire et médecine d’urgence.

Stages à option

La garde

Il est important de noter que l’étudiant sera aussi appelé à effectuer des gardes durant sa formation à l’externat. Il s’agit d’un outil complémentaire aidant à développer les compétences cliniques, en particulier la prise de décision, la reconnaissance de l’urgence d’une situation et le sens des responsabilités.

L’apprentissage au raisonnement clinique (ARC)

Caractéristiques générales

Durant les stages obligatoires, les externes assisteront à un certain nombre de cours destinés à parfaire l’apprentissage du raisonnement clinique. L’ARC est une méthode d’apprentissage active, en petit groupe, centrée sur un problème clinique qui s’apparente par certains aspects à l’APP. Toutefois, les étapes sélection d’une hypothèse de travail (diagnostic) et plan d’investigation et de traitement prendront plus d’importance que dans l’APP.

Comme l’APP, l’ARC résulte de recherches menées en pédagogie médicale. Cette méthode a été développée après l’observation du processus mental qui permet aux cliniciens expérimentés de conduire le questionnaire du malade, de formuler des hypothèses, de retenir l’hypothèse la plus utile et d’amorcer le plan d’investigation et de traitement.

Comme dans l’APP, un professeur est présent et joue le rôle de moniteur. Il peut faciliter le fonctionnement du groupe ou agir comme expert de contenu, mais il n’est pas là pour donner l’enseignement. Les principaux acteurs de l’ARC sont les externes.

Évaluation

Pour les stages obligatoires

  • Évaluation formative. À mi-stage, le responsable procède à une évaluation formative qui permet à l’externe de connaître ses points forts, ses points faibles, son rythme de progression ainsi que, s’il y a lieu, les modifications qu’il doit apporter en vue de réussir son stage.
  • Évaluation sanctionnelle. Elle est constituée de l’évaluation du travail de l’externe et faite au moyen d’une grille d’évaluation et selon des critères qui correspondent aux sept compétences fondamentales ; un échec à cette évaluation entraîne l’échec du stage.
  • Test de rendement progressif (TRP).  TRP est un outil pour :
    • assurer que l’étudiant a acquis assez de connaissances et au bon rythme pour réussir son examen du CMC
    • assurer que le développement des compétence (volet expertise) suit une courbe normale
    • identifier si l’étudiant a besoin d’un soutien pédagogique particulier, auquel cas bien identifier les besoins, puis ceci permettra d’évaluer l’impact des nouvelles stratégies pédagogiques sur son développement professionnel et d’assurer la réussite de son examen certificatif
    • évaluer l’impact des différentes modalités éducationnelles sur le développement professionnel de la cohorte

Les stages à option sont évalués selon les mentions succès ou échec.  Elle est constituée de l’évaluation du travail de l’externe et faite au moyen d’une grille d’évaluation et selon des critères qui correspondent aux sept compétences fondamentales ; un échec à cette évaluation entraîne l’échec du stage.

Normes de succès à l’externat

Le stage est réussi si l’externe obtient au moins la note D comme résultat global au stage.

Pour réussir l’année, l’externe doit réussir chacun des stages et obtenir au moins C comme moyenne cumulative.

Évaluation des enseignements et des enseignants

La Faculté de médecine attache beaucoup d’importance à cette évaluation, qui repose en partie sur la collaboration et le jugement des étudiants et des externes. À la fin de chacun des stages, les externes sont invités à répondre à deux questionnaires qui portent sur la qualité des enseignements et sur le rôle joué par les professeurs.