Structure du programme et cheminement de l’étudiant

Le programme de doctorat en médecine est d’une durée de quatre ou cinq ans.

Les objectifs généraux du programmes d’études médicales de premier cycle sont inspirés des travaux du Conseil central des compétences du Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS) de la Faculté de médecine et des compétences CanMEDS élaborées par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Compétence expertise médicale (c. exp.)

L’objectif est de former un médecin qui utilisera ses connaissances et ses habiletés spécifiques en les intégrant à l’ensemble des autres rôles pour maîtriser la démarche clinique et contribuer au bien‐être du patient et de la population en agissant en partenariat avec eux.

Capacités de la compétence expertise

c. exp. 1 : évaluer une situation et poser un diagnostic
c. exp. 2 : recommander ou appliquer un plan d’intervention
c. exp. 3 : assurer un suivi

Compétence collaboration (c. coll.)

L’objectif est de former un médecin qui sera habilité à travailler efficacement au sein des équipes afin de prodiguer des soins optimaux aux individus et aux populations.

Capacités de la compétence collaboration

c. coll. 1 : participer au fonctionnement d’une équipe
c. coll. 2 : résoudre les conflits au sein d’une équipe
c.coll. 3 : planifier, coordonner et dispenser les soins en équipe

Compétence communication (c. comm.)

L’objectif est de former un médecin qui facilitera la relation médecin patient/proches en vue d’établir avec ces derniers un partenariat et de susciter des échanges dynamiques d’information avec l’ensemble des individus rencontrés dans l’exercice de ses fonctions.

Capacités de la compétence communication

c. comm. 1 : échanger de l’information avec les patients et leurs proches, et avec les collègues, les enseignants, les membres de l’équipe soignante et le personnel de soutien, et avec les gestionnaires
c. comm. 2 : établir une relation professionnelle avec les patients et leurs proches, et avec les collègues, les enseignants et les membres de l’équipe soignante ainsi qu’avec le personnel de soutien et les gestionnaires

Compétence érudition (c. érudit.)

L’objectif est de former un médecin qui s’engagera dans un processus continu de développement de ses compétences professionnelles impliquant l’utilisation des principes de la démarche scientifique et de la pratique réflexive dans ses activités d’apprentissage.

Capacités de la compétence érudition

c. érudit. 1 : assurer son développement professionnel continu de façon réflexive
c. érudit. 2 : favoriser l’apprentissage de tiers en respectant les principes éthiques qui sous‐tendent la relation enseignant‐apprenant
c. érudit. 3 : contribuer au développement de connaissances ou de nouvelles pratiques professionnelles

Compétence gestion (c. gest.)

L’objectif est de former un médecin qui sera en mesure de contribuer au fonctionnement efficient des services en soins de santé tout en assumant ses obligations à titre d’étudiant en médecine.

Capacités de la compétence gestion

c. gest. 1 : contribuer à l’efficacité du système de soins et de services de santé en faisant preuve de leadership
c. gest. 2 : coordonner les aspects organisationnels de ses tâches à titre d’étudiant en médecine

Compétence de professionnalisme (c. prof.)

L’objectif est de former un médecin qui s’engage à favoriser le mieux-être des patients et des communautés dans le respect des personnes, des standards des pratiques et des normes régissant sa profession, tout en assumant la responsabilité de sa conduite de ses activités à titre d’étudiant et de la protection de sa propre santé.

Capacités de la compétence professionnalisme

c. prof. 1 : agir pour le bénéfice du patient tout en tenant compte des besoins collectifs
c. prof. 2 : se conduire selon les valeurs, les règles et les normes de la profession
c. prof. 3 : prendre soin de sa santé

Compétence promotion de la santé (c. prom.)

L’objectif est de former un médecin qui favorisera la santé, l’intégration sociale et le mieux-être des individus des communautés et des populations.

Capacités de la compétence promotion de la santé

c. prom. 1 : effectuer auprès du patient des interventions de promotion de la santé et de prévention
c. prom. 2 : effectuer auprès des collectivités des interventions de promotion de la santé et de protection pour répondre aux besoins populationnels prioritaires, et, le ‐ 7 ‐

Voir le schéma du programme de médecine

Année préparatoire :

L’année préparatoire est d’une durée de neuf mois et a comme objectifs généraux :

  • d’acquérir des bases solides en sciences fondamentales, humaines et sociales en lien avec la médecine
  • de sensibiliser les étudiants au vécu des patients et des proches

L’année préparatoire comprend :

  • plusieurs cours obligatoires en sciences biologiques
  • des travaux de laboratoire, notamment en biochimie, en microbiologie et en biologie cellulaire
  • des notions d’éthique, de psychologie et de sociologie
  • une exposition clinique visant la sensibilisation aux patients et aux proches

Années pré-externat (deux ans)

Ces deux années permettent l’acquisition des compétences de base dans les domaines de la communication et de la relation médecin-patient, de l’anamnèse et de l’examen physique, de l’appréciation des dimensions épidémiologiques, physiopathologiques, psychologiques. Ces deux années incluent :

  • seize cours obligatoires sous forme d’apprentissage par problèmes, où le tuteur enseigne les notions scientifiques relatives aux problèmes étudiés ;
  • quatre cours de médecine clinique se déroulant dans les centres hospitaliers à raison d’une journée par semaine pendant les deux années.

Apprentissage par problèmes (APP)

L’apprentissage par problème et l’immersion clinique sont les approches pédagogiques privilégiées au cours des deux premières années du programme. L’enseignement se fait en petits groupes sous la direction de professeurs provenant d’horizons divers, qui font appel à une variété d’outils, dont le multimédia. Les méthodes d’évaluation sont basées sur le raisonnement et sur la démonstration clinique des habiletés acquises.

Externat (deux ans)

Se déroulant sur une période de 85 semaines, l’enseignement lors de l’externat se fait presque uniquement sous forme de stage en milieu hospitalier. Les stages sont pour la plupart obligatoires, mais les étudiants doivent choisir des stages à option, selon leurs intérêts, parmi le grand nombre de choix offerts. Des stages à l’étranger sont également possibles pendant la formation.