Foire aux questions – MERCK SHARP & DOHME CORP

Objectifs du programme

Qu’est-ce qu’on entend par « recherche translationnelle » dans le cadre de ce concours?
Voici quelques liens vers des définitions de « recherche translationnelle » qui devraient vous aider :

Q-CROC
Échange, synthèse et application éthique des connaissances, dans un système complexe d’interactions entre chercheurs et utilisateurs, pour accélérer la concrétisation des avantages de la recherche pour les Canadiens, à savoir une meilleure santé, de meilleurs produits et services de santé et un système de santé renforcé (définition fournie par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC))

Q-CROC
La recherche translationnelle se concentre sur l’abolition des barrières entre chercheurs, équipes médicales et patients. À titre d’exemple, c’est par la recherche translationnelle que les échantillons biologiques(sang et tissus) prélevés des patients sont étudiés en laboratoire par des chercheurs fondamentaux. Il est beaucoup plus probable que les découvertes utilisant ces échantillons des patients soient cliniquement intéressantes et pertinentes que celles effectuées à partir de modèles animaux disponibles ou de lignées cellulaires.

CCRA-ACRC
Il s’agit d’un travail de nature pratique : recenser les nouvelles technologies qui peuvent améliorer la détection précoce et les méthodes de traitement au moyen de biomarqueurs, qui sont les caractéristiques biochimiques indiquant l’évolution de la maladie ou les effets du traitement.

L’Institut National du Cancer
La recherche translationnelle doit permettre un flux bidirectionnel des connaissances de la recherche cognitive vers leur application au bénéfice des patients et des observations faites chez le malade vers la recherche cognitive. Elle implique une étroite coopération entre chercheurs et cliniciens.

CETC-HMR
La recherche translationnelle (ou recherche de transfert) est une composante récente mais majeure de la recherche biomédicale. Elle constitue un intermédiaire entre la recherche fondamentale et la recherche clinique, en permettant la mise en application médicale des découvertes scientifiques de la recherche fondamentale.
La recherche translationnelle contribue de façon majeure à l’innovation thérapeutique. Il est avantageux que la recherche translationnelle se déroule à proximité des patients afin de permettre un flux de l’information bidirectionnel de la recherche clinique vers la recherche fondamentale, gage que les connaissances scientifiques seront rapidement appliquées au patient.

IRCM
La recherche translationnelle a pour objectif d’arrimer la recherche fondamentale en laboratoire aux besoins de la pratique en clinique. La formation universitaire de la relève scientifique étant hautement spécialisée, elle a souvent comme conséquence de cloisonner le savoir scientifique du savoir médical. Ainsi, la recherche fondamentale évolue très rapidement à la cadence des nouvelles technologies, mais ne cible pas toujours adéquatement les besoins de la médecine et des patients.

Admissibilité

Est-ce que le statut de professeur émérite est éligible?
Oui.

Est-ce que les collaborateurs peuvent inclure des chercheurs hors FacMed?
Oui, mais le PI doit être Fac Med et les dépenses dans le réseau de l’UdeM.

Est-ce que les statuts de professeur associé et professeur invité sont éligibles?
Non, ils ne font pas partie des membres du corps professoral régulier.

Volet 1 : subventions de démarrage

Qu’elle est la définition d’un « nouveau professeur-chercheur »?
Un chercheur récemment recruté (moins de 5 ans*) par la Faculté de médecine. On ne parle pas ici de « jeune chercheur », mais bien de « nouveau chercheur ».

* Pour le calcul des années d’expérience, nous adopterons la même approche que certains organismes subventionnaires qui tiennent compte de situations particulières qui ont fait qu’un candidat a dû interrompre momentanément sa recherche (grossesse, maladie, activités professionnelles sans contenu de recherche : cliniques, soins, gestion, etc.) et exclure ces années du calcul de ses années d’expérience.

Critères d’évaluation des projets

Est-ce que le projet doit nécessairement inclure un clinicien ou de la recherche clinique?
Non, mais le volet translationnel doit être présent.

Comité d’évaluation

Concernant le comité d’évaluation et sa formation, qu’arrive-t-il si le PI qui désire présenter un projet, ou un de ses collaborateurs, a des liens avec un des membres du comité d’évaluation, tel que décrit dans le document ?
La formation finale du comité sera complétée en fonction des lettres d’intentions reçues.

Propriété intellectuel (PI)

Dans le cas d’une découverte brevetable, est-ce que Merck à un droit de regard ou si la PI appartient en totalité aux chercheurs selon les règles de son institution de rattachement?
La PI appartient aux chercheurs qui la développent ET à l’Université (ou dans le cas d’une recherche dans un centre hospitalier affilié, conjointement au centre de recherche et à l’Université) comme le prévoit les règlements sur la politique de l’université de montréal sur la propriété intellectuelle.

Autres

Considérant l’implication du VRRCI dans le comité d’évaluation, est-ce que les chercheurs pourront tout de même faire appel au BRDV pour la révision de leur demande?
Oui.

Peut-on écrire la demande en anglais?
Oui, les demandes en français ou anglais seront acceptées.

Quel est le format de CV à utiliser?

Le CV format UdeM ou le CV commun.

À qui dois-je adresser la lettre d’intention?

Par courriel, à francois.lheureux@umontreal.ca (à l’attention de Christian Baron, vice-doyen à la recherche et au développement).