Direction collaboration et partenariat patient

Mission

Dans un contexte sociétal propice à un important changement de paradigme dans le rapport entre les patients et leurs milieux cliniques (augmentation considérable des maladies chroniques, non-observance très élevée des traitements, accès du grand public aux connaissances médicales, croissance des enjeux liés à la sécurité des patients, nécessité d’une plus grande autonomie des patients, etc.), la Direction collaboration et partenariat patient (DCPP) a pour principal objectif d’orchestrer une transformation profonde de la philosophie et des modèles de soins et services à partir d’une vision innovante du partenariat patient qui lie les patients et les intervenants de la santé dans le cadre du processus de soins et de services sociaux.

À partir des concepts porteurs de « patient partenaire » et de « partenariat de soins », la DCPP encadre donc un changement culturel majeur pour faciliter l’émergence et la consolidation de nouvelles solutions de partenariat tant sur le plan de l’enseignement et des soins que sur celui de la recherche. Dans cette perspective, l’accompagnement de nos milieux d’enseignement dans l’évolution de leurs stratégies pédagogiques, l’accompagnement de nos milieux de soins et de services sociaux dans l’évolution de leurs pratiques quotidiennes et l’avancée de la recherche sur la compréhension de la complexité d’un tel changement sont donc les principaux piliers de cette direction.

Historique

1) Dans le cadre d’une collaboration étroite entre le ministère de la Santé et des Services sociaux et plus d’une trentaine d’établissements du réseau, incluant le Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) de l’Université de Montréal, quelques dizaines d’équipes cliniques ont entrepris une démarche d’amélioration continue du partenariat de soins et de services sociaux (Programme Partenaires de soins) qui pourrait se généraliser à moyen terme à l’échelle provinciale.

2) En parallèle et de façon coordonnée, des projets pilotes d’enseignement se multiplient afin d’intégrer davantage cette nouvelle vision à nos programmes de formation et d’initier nos étudiants en médecine, mais aussi nos étudiants des sciences de la santé et des sciences psychosociales en général aux pratiques de partenariats soins et de services sociaux (plus de 6000 d’entre eux l’ont été à ce jour).

3) Les fondements d’une dynamique de recherche ont aussi été posés par le regroupement des champs d’intérêt de chercheurs principaux, la constitution d’un groupe de travail interdisciplinaire, l’adoption d’un processus d’encadrement de la publication des travaux et la création de liens officiels avec des organismes de prestige comme les Instituts de recherche en santé du Canada ou encore l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux.

4) À travers le BFEPP et le CPASS, et dorénavant par la DCPP, une visibilité exceptionnelle a été donnée à cette vision grâce à un travail rigoureux de terrain auprès des équipes cliniques et des directions d’établissement et dans de grandes conférences nationales et internationales. Nous l’avons présentée à plus de 30 000 personnes, cliniciens, cadres, enseignants, patients, chercheurs, grand public…

Ce qui est au cœur de toutes ces initiatives, c’est une stratégie unique d’engagement et d’intégration des patients à tous les échelons : leadership, conception, formation, accompagnement, communication, etc. Plus de 200 patients partenaires profil formateur sont déjà engagés dans l’enseignement auprès de nos étudiants. Plusieurs dizaines de patients partenaires profil ressource font partie intégrante de démarches d’amélioration continue du partenariat de soins et de services sociaux, et  des patients partenaires profil co-chercheurs prennent part à des projets de recherche.

Pour visionner des vidéos, veuillez consulter la section « On parle de nous ».

×