COVID-19

Les chercheuses et chercheurs de la Faculté de Médecine de l’Université de Montréal s’impliquent activement dans la lutte au coronavirus et dans le mouvement de recherche pour accélérer les découvertes et leurs applications pour répondre aux enjeux multiples et complexes générés par cette maladie.

Création d’une biobanque québécoise

Un groupe de travail mets sur pied la première biobanque québécoise pour stimuler les efforts de recherche sur la COVID-19. Les Drs et professeurs au Département de médecine Daniel E. Kaufmann et Michael Chassé sont responsables des projets scientifiques et du volet des technologies de l’information et de l’intelligence artificielle du projet. Le Dr Alexandre Prat (Département de neurosciences) et la Dre Madeleine Durand (Département de médecine), apportent aussi leurs contributions essentielles à l’établissement de la Biobanque.

Cibles cellulaires pour le développement de nouvelles thérapies de la COVID-19

Ces chercheurs utilisent des approches computationnelles de pointe pour comprendre l’évolution du virus pour prédire l’efficacité des médicaments et des vaccins. Ils souhaitent développer des médicaments efficaces et des vaccins qui ciblent l’infection et la réplication du virus dans les cellules humaines. Grâce à leur expertise en design moléculaire des médicaments, ils utiliseront les plateformes en biologie structurale, en microscopie électronique et en chimie médicinale pour développer des molécules puissantes pour le traitement de la COVID-19.

Traitements et vaccins contre des virus respiratoires

La Dre Nathalie Grandvaux, biochimiste et professeure au Département de biochimie et médecine moléculaire dirige des recherches sur les infections respiratoires et le réseau québécois COVID.

Programme d’immunisation passive par plasma

Les équipes du Dr Andrés Finzi, professeur au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, et de Philippe Bégin  professeur au Département de médecine, jouent un rôle déterminant dans la mise au point des tests sérologiques nécessaires pour valider la qualité du plasma avant la transfusion.

Bio-informatique et intelligence artificielle

Étude clinique COLCORONA

Les équipes de Jean-Claude Tardif et de Julie Hussin, professeurs au Département de médecine, s’attaquent à la caractérisation génétique du coronavirus responsable de la COVID-19 en utilisant l’intelligence artificielle et des études cliniques à grande échelle.

Étude de la réponse de la santé publique

Une équipe dont fait partie la Dre Caroline Quach-Thanh, professeure au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, développe un système pour orienter les mesures de santé publique et améliorer le suivi des réactions de la population, en plus de documenter la mise en oeuvre et l’efficacité des interventions de santé publique au pays et dans le monde.

Contribution de l’âge à l'infection

Les Drs Jean-Sébastien Joyal (Département de pharmacologie et physiologie) et Hugo Soudeyns (Département de microbiologie, infectiologie et immunologie) contribuent à une large étude observationnelle de patients hospitalisés au Canada après un diagnostic de COVID-19 et tentent de mieux comprendre la maladie en comparant la réponse immunitaire des enfants avec celle des aînés, chez qui les symptômes de la maladie sont plus graves.

Suivi nutritionnel et impacts de la pauvreté pendant la pandémie

Jean-Claude Moubarac et Geneviève Mercille, professeurs au Département de nutrition, souhaitent effectuer un suivi nutritionnel et étudier les impacts de la pauvreté pendant la pandémie.