Foire aux questions (doctorat en médecine)

1. Quel diplôme dois-je avoir pour être admissible en médecine?

Le pré requis général est un diplôme d’études postsecondaires. Pour les candidats qui ont fait leurs études au Québec, un diplôme d’études collégiales (DEC) ou un diplôme de baccalauréat universitaire est requis. Pour les candidats qui ont fait leurs études hors du Québec, il faut un diplôme reconnu équivalent à un DEC (voir section 7, Formations hors Québec du Guide d’admission) ou à un baccalauréat universitaire obtenus au Québec.

Ainsi, le baccalauréat de l’enseignement secondaire de France (série S) est jugé équivalent à un DEC et vous rend admissible en médecine. Par contre, le baccalauréat de l’enseignement secondaire d’Algérie ou l’Ontario Secondary School Diploma ne sont pas des diplômes équivalents au DEC, même si vous y ajoutez une année d’études universitaires (à titre d’exemple l’année préparatoire de la Faculté des arts et des sciences). Votre formation en termes d’années d’études peut être considérée équivalente au DEC pour fins d’admissibilité à tous les programmes universitaires, sauf au programme d’études médicales,  car cette année additionnelle ne vous donne pas un diplôme d’études postsecondaires ; il vous faudra compléter un baccalauréat universitaire pour être admissible en médecine (année préparatoire ou doctorat).

2. Dois-je suivre le programme de l’année préparatoire ou puis-je être admis directement en première année?

Certains programmes d’études universitaires peuvent mener à une admission en première année plutôt qu’en année préparatoire. Il appartient au Comité d’admission d’en juger. Si c’est votre cas, vous serez alors classé dans la sous-catégorie des universitaires admissibles en première année (anciennement dits « connexes »). Cependant, si vos études universitaires ont été complétées plus de dix ans auparavant, le Comité d’admission pourrait néanmoins décider de considérer votre candidature pour l’année préparatoire.

Vous trouverez, à titre d’exemple, à la page Candidat universitaire québécois, une liste de programmes de l’Université de Montréal jugés globalement équivalents à l’année préparatoire. D’autres programmes pourraient être jugés équivalents après étude de leur contenu par le Comité d’admission, si le bloc de cours du programme comprend des cours équivalents à la moitié ou plus des cours de l’année préparatoire.

3. Quels sont les frais d’admission?

Les frais d’admission s’élèvent à quatre-vingt-douze dollars (92 $) pour une demande par voie électronique auxquels vous devez ajouter cent dollars (100 $) pour l’entrevue si vous y êtes convoqué. Ces frais sont non remboursables, de même que les frais de déplacement pour l’entrevue, quelle que soit l’issue de votre mise en candidature. Veuillez prendre note que le non respect des dates limites qui vous sont signifiées pour acquitter les frais d’admission, les frais d’entrevue ou le dépôt exigé au moment de l’acceptation d’une offre d’admission peut entrainer la fermeture de votre dossier.

4. Quelle est la durée du premier cycle d’études de médecine?

Quatre ans à temps plein, excluant l’année préparatoire, obligatoire ou facultative en fonction du profil de vos études antérieures. Les deux premières années, appelées précliniques, comprennent quelques leçons théoriques mais la majeure partie de l’enseignement est faite selon la formule des APP (apprentissage par problème) à des petits groupes d’étudiants. Les séances d’APP sont complétées par des exercices pratiques de simulation au centre d’apprentissage des attitudes et habiletés cliniques (CAAHC) et deux demi-journées par semaine d’exposition clinique en milieu hospitalier pour l’apprentissage des habiletés et attitudes cliniques. Les troisième et quatrième années, dites d’externat, forment un continuum de stages en milieu hospitalier dans une quinzaine de centres affiliés. Certains stages sont obligatoires, mais il y a aussi une possibilité de stages à option dans plusieurs domaines. Pour plus de détails, consultez la section sur le programme Programmes de formation.

5. Combien d’étudiants sont admis au doctorat en médecine à chaque année?

Ce nombre est variable et limité. Il est fixé et ajusté par décret du gouvernement du Québec en fonction des besoins en effectifs médicaux du Québec et en tenant compte des capacités d’accueil des facultés de médecine. À titre indicatif, pour l’admission 2013-2014, le contingent régulier pour la Faculté de médecine de l’Université de Montréal était de 297 nouveaux étudiants incluant les places en remplacement des étudiants qui avaient abandonné leurs études l’année précédente.

Une quarantaine des nouveaux étudiants ont été inscrits en année préparatoire au campus en Mauricie.

Consultez le tableau en réponse à la question 8 ci-dessous pour plus de données sur les admissions en médecine ces dernières années.

6. Puis-je poser ma candidature auprès de plusieurs facultés de médecine du Québec à la fois?

Cela est même à conseiller, car vous pouvez ainsi augmenter vos chances d’être admis en médecine. Au Québec, chacune des quatre facultés de médecine applique une procédure d’admission sélective qui lui est propre. En plus, les capacités d’accueil par catégorie de candidats sont différentes et même les règles de classification des candidats par catégorie ne sont pas identiques. Il est possible que vous soyez admis à une faculté et pas à une autre. Il est possible également que vous soyez admis dans plus d’une faculté. Si tel est le cas, vous êtes prié de faire rapidement un choix, en pensant aux nombreux candidats en liste d’attente dans chacune des facultés.

7. Que signifie « être sur la liste d’attente »?

Selon le score global obtenu durant la procédure d’admission, un rang vous est attribué sur la liste d’excellence de la catégorie dans laquelle vous avez été classé. Par exemple vous êtes 35e sur la liste d’excellence de la catégorie des bacheliers admissibles en année préparatoire. Il y a 30 places disponibles pour cette catégorie et les 30 premiers candidats sur la liste d’excellence reçoivent une offre d’admission dans un premier temps. On vous informe alors que vous êtes 5e sur la liste d’attente. Si des candidats refusent l’offre qui leur a été faite, des places se libèrent et de nouvelles offres sont faites à des candidats sur la liste d’attente en tenant compte des rangs sur cette liste. Au 5e désistement, c’est à vous qu’une place est offerte. Le nombre de candidats qui n’acceptent pas une offre d’admission varie d’une année à l’autre et d’une catégorie à l’autre comme vous pouvez constater à partir des données statistiques au tableau de la question 8 ci-dessous. À partir du 15 juin, vous pouvez connaître le rang de la dernière personne en liste d’attente ayant reçu une offre d’admission, dans chaque catégorie, en consultant le suivi de la demande en ligne.

À noter qu’il n’y a qu’une seule liste d’excellence, et par conséquent une seule liste d’attente, par catégorie de candidats pour l’admission au programme d’études médicales de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal car c’est le même programme qui est dispensé sur deux sites, l’un à Montréal et l’autre en Mauricie. Le choix préférentiel d’un site de formation n’affecte en rien votre rang sur la liste d’excellence.

8. Quelles sont mes chances d’être admis en médecine si je suis sur la liste d’attente?

Votre rang sur la liste d’attente est de première importance. Pour la suite, tout est fonction du nombre de candidats plus haut classés que vous sur la liste d’excellence qui vont se désister, ce qui est à toutes fins utiles imprévisible. À titre indicatif, voici les statistiques des cinq dernières années relatives aux nombres de demandes admissibles reçues, de candidats convoqués aux entrevues, d’offres d’admission faites et d’inscriptions (offres acceptées) selon les principales catégories de candidats du contingent régulier. Le moins que l’on puisse dire est qu’il est bien difficile de prévoir à l’avance le nombre de désistements (différence entre les offres et les inscriptions) et surtout leur cadence. Certains candidats sur les listes d’attente ne reçoivent une offre d’admission qu’au mois d’août.

Données statistiques sur l’admission en médecine

Collégiens
  2013 2014 2015 2016 2017
Demandes 1023 1000 999 1093 1040
Entrevues 625 642 722 662 524
Offres 369 404 411 341 300
Inscriptions 165 (32) 161 (32) 162 (32) 160 (30) 155 (31)
Universitaires diplômés admissibles en première année
  2013 2014 2015 2016 2017
Demandes 595 530 470 546 578
Entrevues 194 196 211 220 220
Offres 97 97 96 93 93
Inscriptions 81 (4) 79 (4) 81 (3) 80 (4) 78 (4)
Universitaires diplômés admissibles en année préparatoire
  2013 2014 2015 2016 2017
Demandes 383 381 400 399 407
Entrevues 125 117 103 104 111
Offres 51 45 60 54 52
Inscriptions 39 (6) 38 (6) 42 (6) 42 (8) 43 (7)
Universitaires en cours de baccalauréat
  2013 2014 2015 2016 2017
Demandes 426 506 252 346 349
Entrevues 22 34 52 45 23
Offres 14 12 17 12 8
Inscriptions 10 8 8 8 8
Universitaires avec doctorat de recherche
  2013 2014 2015 2016 2017
Demandes 35 24 17 21 18
Entrevues 5 7 6 8 6
Offres 3 2 3 2 2
Inscriptions 2 2 2 2 2

N.B. : Les chiffres entre parenthèses indiquent le nombre de candidats inscrits au campus en Mauricie.

9. Ma candidature n’a pas été retenue une première fois. Puis-je la présenter une seconde fois?

Si vous répondez toujours à toutes les conditions d’admissibilité vous pouvez soumettre une autre demande qui sera considérée comme une nouvelle demande et étudiée selon les critères et les paramètres d’évaluation en vigueur pour l’année de cette nouvelle demande, sans référence à aucune demande antérieure. Par contre, si le premier refus a été pour une raison qui vous rendait inadmissible, par exemple une connaissance insuffisante de la langue française (voir Admission au programme de doctorat en médecine), rien ne sert de présenter une nouvelle candidature avant d’avoir corrigé la situation.

10. Dans quelle langue se font les études?

L’Université de Montréal est une université francophone et le programme d’études médicales se donne en français. Si vous n’avez pas fait d’études en français auparavant, vous devez attester d’une connaissance de la langue française jugée suffisante pour être admissible au programme de médecine, soit un score d’au moins 850/990 au TFI (voir section 2, Connaissance du français). La connaissance de l’anglais n’est pas obligatoire, même si elle constitue un avantage, entre autres pour la consultation de volumes ou de publications recommandés.

11. Quelle est la cote de rendement minimale pour être convoqué à l’entrevue?
  2013 2014 2015 2016 2017
Collégien 33,241 33,392 33,150 33,603 34,038
Universitaire admissible en première année 32,760 33,966 33,681 34,013 34,200
Universitaire admissible en année préparatoire 32,639 35,143 35,908 35,804 35,493
Universitaire en cours de baccalauréat 35,461 37,597 35,667 36,981 37,906
12. Je suis un collégien qui n’a pas une CRC me qualifiant pour être convoqué à l’entrevue. Quel programme universitaire choisir pour augmenter mes chances de succès?

Le choix est varié et il n’y a pas de programme privilégié. Le meilleur conseil est de choisir un programme qui vous intéresse, disons, au point d’être votre « second »  choix de carrière, un plan B au cas où… L’intérêt réel pour ce programme d’études  facilitera l’obtention d’excellents résultats qui permettront de vous démarquer davantage du groupe et d’obtenir ainsi une cote de rendement suffisante pour être convoqué à l’entrevue (voir le tableau à  la question 8). Il faut absolument vous démarquer du groupe.

L’utilisation de  la cote de rendement (CR) vise à évaluer le plus équitablement possible le dossier scolaire et tend à assurer une égalité de chances d’être sélectionné sur la base de la cote R quel que soit l’institution ou le programme d’origine du candidat. La cote est corrigée en fonction de la discipline universitaire considérant que la difficulté à se démarquer du groupe n’est pas la même d’un programme à l’autre (voir la section 3B du Guide d’admission). Il y  a certes lieu de  tenir compte de ces facteurs de correction dans votre choix de programme, car ils varient  d’une discipline à l’autre, mais pas au point d’y sacrifier  pour cette raison votre choix  initial d’un  programme qui vous intéresse. Chez les universitaires, il y a une grande diversité dans leur formation antérieure. Il n’y a donc pas une seule voie pour accéder à la médecine.

13. La durée de mes études dépasse la durée normalement prévue pour un DEC ou un B.Sc., suis-je admissible au programme de médecine?

Les exigences d’études à temps plein et dans le respect de la durée normalement prévue ne s’appliquent qu’au programme vous qualifiant pour une admission aux études médicales. Aux fins de l’admission en médecine, les notions de « temps plein » et de « délai normalement prévu » se rejoignent. Temps plein s’entend  ici d’une charge trimestrielle de cours qui permet de terminer un programme collégial ou universitaire dans les délais normalement prévus. Un DEC, à quelques exceptions près, s’obtient normalement en 4 sessions régulières (2 ans) à temps plein. Un baccalauréat de 90 crédits est normalement d’une durée de 3 ans à temps plein. C’est à dire 6 trimestres réguliers comptant ± 15 crédits chacun. Une prolongation d’une année supplémentaire peut être acceptée si les études ont été faites à temps plein. Toute prolongation des études au-delà de ces normes doit être justifiée au moment du dépôt de la demande d’admission.

*Avoir complété ou être en voie de compléter les études requises pour être admissible au programme (DEC ou baccalauréat universitaire), dans un délai maximal de trois ans pour un DEC et de quatre ans pour un baccalauréat universitaire dans la mesure où les études ont été suivies à temps plein. Le candidat qui ne satisfait pas à ce cheminement académique doit en expliquer les raisons dans la section « autres informations pertinentes » de la demande d’admission. La Faculté se réserve le droit de refuser les candidatures dont le cheminement académique est jugé non conforme.

14. J’ai commencé des études médicales dans une faculté de médecine hors du Québec, mais je voudrais les terminer à l’Université de Montréal. Un transfert est-il possible?

Il n’y a pas de transfert possible entre une autre faculté de médecine et la nôtre. Cependant, si vous répondez aux conditions générales d’admissibilité, notamment en ce qui concerne le diplôme d’études postsecondaires exigé, la formation scientifique préalable requise et la connaissance de la langue française (voir : Admission au programme de doctorat en médecine), vous pouvez déposer une demande d’admission comme tout autre candidat. Nous n’avons pas toutefois de catégorie particulière pour les candidats qui ont déjà fait ou qui font présentement des études médicales hors du Québec. Votre demande sera classée, soit dans la catégorie des candidats universitaires québécois, soit dans la catégorie des candidats francophones hors du Québec, soit dans la catégorie des candidats internationaux selon votre statut de résidence à la date limite fixée pour le dépôt de la demande d’admission. Votre candidature sera évaluée selon les mêmes critères (qualité du dossier et performance à l’entrevue) que les autres candidats de votre catégorie Si une offre d’admission vous est faite, le Comité d’admission décidera à quel niveau de notre programme d’études vous êtes admis.

Il est bon de rappeler que l’évaluation du dossier scolaire prend en considération tous les résultats de vos études universitaires incluant ceux obtenus au cours de vos études pré médicales et médicales si c’est le cas.

15. Je suis citoyen canadien (ou immigrant reçu) mais non résidant du Québec, suis-je admissible au programme de médecine de l’Université de Montréal?

Oui, vous êtes admissible dans deux catégories.  Si vous répondez aux conditions de l’entente entre le gouvernement du Québec et les gouvernements du Nouveau- Brunswick, de la Nouvelle- Écosse et de L’Île-du-Prince-Édouard ou si vous vous qualifiez comme candidat francophone résidant d’une province canadienne où les études médicales ne sont pas offertes en français. Veuillez noter que la Faculté dispose actuellement de trois places dans la première catégorie et d’une place dans la seconde catégorie.

16. Je ne suis pas citoyen canadien (ou immigrant reçu), quelles sont mes chances d’être admis en médecine?

Vérifiez bien d’abord si vous répondez à toutes les conditions d’admissibilité de la catégorie Candidat international, notamment en ce qui concerne le diplôme d’études postsecondaires nécessaire et la formation scientifique antérieure requise. À noter qu’il n’y a qu’une place disponible pour les candidats de nationalité étrangère, alors que nous recevons chaque année des dizaines de candidatures admissibles. À l’instar de toutes les autres catégories de candidats, la première étape du processus de sélection est basée uniquement sur l’excellence de votre dossier scolaire établie par équivalence des résultats selon des standards internationaux.

17. Ma candidature peut-elle être considérée en tenant compte de circonstances extérieures qui ont affecté mes résultats scolaires?

Les résultats scolaires sont évalués uniquement sur la base des relevés de notes sans considération de circonstances atténuantes personnelles, par exemple des troubles majeurs de santé ou le décès d’un proche, des difficultés de couple ou de famille, des activités parascolaires trop exigeantes, etc. Les calculs des cotes de rendement collégiale (CRC) et universitaire (CRU) suivent des règles précises et connues avec des ajustements prédéterminés qui s’applique à des groupes de candidats (voir les sections 3A et 3B du Guide d’admission). Les cotes R visent à offrir la plus grande égalité de chances possibles pour tous les candidats d’une catégorie donnée. Il s’agit d’une question de justice et d’équité. Ce sont des situations malheureuses, mais tous les dossiers scolaires doivent donc être évalués de la même façon, sans considérations particulières pour un, deux ou trois individus.

18. Quels documents dois-je fournir avec ma demande d’admission?

La Faculté de médecine n’exige pas d’autres documents que ceux exigés par le Service de l’admission et du recrutement de l’Université. Vous n’avez pas à faire parvenir, par exemple, de lettre de motivation, de lettre de recommandation, de notes autobiographiques, de curriculum vitae ou d’attestation d’implications sociales ou communautaires. Vous trouverez toutes les informations sur les documents à fournir et les délais à respecter sur le site de l’admission.

19. Après avoir pris connaissance de toute l’information disponible sur votre site internet, je ne trouve pas de réponse à une question relative à mon admissibilité. Qui puis-je contacter?

Vous pouvez alors nous écrire à admission-md@umontreal.ca ou nous téléphoner au 514 343-6111, poste 17308.

20. Lors de ma formation, comment pourrai-je me procurer une attestation d’études ou d’inscription?

Veuillez-vous adresser au TGDE responsable de votre dossier étudiant (dossiers actifs).

21. Lors de ma formation et suite à celle-ci, comment pourrai-je me procurer des documents officiels (Relevé de notes, attestation d'inscription ou d'obtention de diplômes, duplicata de diplôme)?

Veuillez-vous adresser directement au Registrariat.

Note : Pour plus d’informations sur les attestations d’études et la vérification de formation complétée, consultez la section à ce propos sur la page du Secrétariat facultaire.

22. Qui peut se classer dans la sous-catégorie des candidats collégiens « Accès-médecine »?

Toute personne qui est titulaire d’un DEC (ou qui est en voie de l’obtenir) et qui a suivi moins de 12 crédits universitaires.

23. Combien de places sont réservées par année pour la sous-catégorie des candidats collégiens « Accès-médecine »?

Dès l’ouverture de l’admission 2018, deux places seront réservées en année préparatoire.

24. Comment puis-je savoir si je suis admissible dans la sous-catégorie des candidats collégiens « Accès-médecine »?

Si votre revenu familial se situe près ou sous le seuil de faible revenu, vous pourriez être admissible. Les dossiers retenus seront évalués par le Service d’aide financière de l’Université de Montréal.

25. Est-ce que le TECT en ligne sera utilisé comme nouvelle exigence d’admission à partir de l’automne 2018?

Bien que l’ajout du TECT en ligne avait été annoncé comme nouvelle exigence d’admission à partir de l’automne 2018, la Faculté de médecine de l’Université de Montréal estime préférable d’en reporter la mise en application. Le processus d’admission au programme de médecine de l’Université de Montréal est fait conjointement avec celui de l’Université Laval et de l’Université de Sherbrooke. Or, par souci de cohérence, nous jugeons préférable de conserver intact le processus d’admission pour l’automne 2018.

Par conséquent, pour l’admission 2018, le TECT en ligne ne fera pas partie du processus d’admission.