Un éméritat décerné à Michel Lemay

31 mai 2013
Emmanuel Stip, directeur du Département de psychiatrie
Michel Lemay, professeur émérite
Hélène Boisjoly, Doyenne de la Faculté de médecine

Professeur au Département de psychiatrie de l’Université de Montréal depuis 40 ans, Michel Lemay s’est vu décerner un éméritat le 31 mai dernier, couronnant ainsi une brillante et prolifique carrière universitaire.

Il s’est distingué par l’originalité de ses recherches qui ont porté sur l’approfondissement de syndromes cliniques : syndrome carentiel, psychoses infantiles, autisme et troubles de modulation sensorielle, étude longitudinale sur les enfants autistes, etc. Chacune de ces recherches a donné lieu à une publication. Il travaille présentement sur un ouvrage en trois tomes intitulé Vers une psychopathologie infantile revisitée. En 2000, il reçoit le Prix d’excellence de carrière de l’Université et, en 2010, celui de l’Hôpital Sainte- Justine. En 2012, il reçoit également le prestigieux prix Heinz E. Lehmann de l’Association des psychiatres du Québec.

Durant ses études à la Faculté de médecine de Rennes en France, de 1950 à 1957, Michel Lemay travaille comme éducateur spécialisé pour les jeunes délinquants au Centre d’observation de la Prévalaye en Bretagne. De 1954 à 1957, il poursuit également une formation en externat en psychiatrie à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris ainsi qu’une formation en internat en psychiatrie générale à l’Hôpital de Saint-Méen. Enfin, en 1973, il obtient un doctorat ès lettres, section psychologie, de l’Université de Nanterre à Paris pour, ensuite, immigrer au Québec.

À son arrivée à Montréal en 1973, il obtient un poste de professeur agrégé au Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l’Université et exerce sa profession au département du même nom à l’Hôpital Sainte -Justine affilié à l’Université de Montréal. En 1977, il termine un diplôme de spécialité en psychiatrie. De 1979 à 1986, il est coordonnateur de l’enseignement de la pédopsychiatrie et responsable des activités académiques et des colloques au Département de psychiatrie de l’Hôpital.  Au cours des cinq années suivantes, il est psychiatre en chef de service des soins spécialisés à l’enfance. En 1988, il fonde le Centre thérapeutique du soir, dont il sera responsable jusqu’en 1991. L’année suivante, il participe à la création de la Clinique spécialisée de l’autisme et des troubles envahissants du développement et y est coordonnateur jusqu’en 2004. Depuis 2004, il est psychiatre de la clinique spécialisée des 0 à 5 ans option autisme et, depuis 2008, psychiatre au Centre d’excellence de l’autisme de l’Université de Montréal.