Nouveau baccalauréat conjoint en microbiologie et immunologie: la Faculté de médecine et la Faculté des arts et des sciences unissent leurs forces pour l’avancement de la science

3 juin 2013
Représentation de la structure de la gp120 du VIH-1

Afin d’assurer la reconnaissance de la microbiologie et de l’immunologie comme disciplines à part entière et dans le but de mieux refléter les avancées récentes et l’état actuel du champ de connaissances et de ses applications, le Département de microbiologie et immunologie de la Faculté de médecine et le Département de sciences biologiques de la Faculté des arts et des sciences annoncent la création d’un programme interfacultaire de baccalauréat spécialisé en microbiologie et immunologie.

« Nous sommes soucieux d’offrir la meilleure formation qui soit à nos étudiants et de toujours mieux nous adapter à un environnement en constante évolution, c’est pourquoi nous sommes heureux de voir ce projet devenir réalité », a déclaré Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine, qui a également tenu à souligner le bon climat de collaboration qui a prévalu entre les deux facultés, ce qui augure bien dans un contexte où l’interdisciplinarité est de plus en plus d’actualité dans les programmes d’enseignement et de recherche.
« La collaboration et la collégialité entre les professeurs de sciences biologiques de la Faculté des arts et des sciences et les professeurs de microbiologie et immunologie de la Faculté de médecine ne datent pas d’hier. Je me réjouis du fait qu’elles seront encore davantage favorisées avec ce nouveau baccalauréat, pour lequel de nombreux étudiants ont d’ailleurs déjà démontré un vif intérêt », a souligné Gérard Boismenu, doyen de la Faculté des arts et des sciences.
Durant les dernières décennies, l’avancement des connaissances en microbiologie et en immunologie et le développement de nouvelles approches technologiques et analytiques (génomique; protéomique; microscopie confocale; cytométrie multiparamétrique; bio-informatique; biologie des systèmes, etc.) ont mené à la naissance et à l’évolution de nombreuses sous-disciplines. Certaines de celles-ci ont une grande importance en biologie et en biotechnologie (microbiologie environnementale; diversité microbienne; microbiologie industrielle). D’autres ont une grande importance dans le domaine de la santé (auto-immunité; immunodéficience; vaccinologie; transplantation; rhumatologie et allergie; immunologie du cancer; immunothérapie; maladies infectieuses émergentes; microbiologie des aliments, etc.).
Ce programme interfacultaire de baccalauréat en microbiologie et immunologie visera l’enseignement de concepts et de méthodes qui sont propres à la microbiologie. Il assurera une formation de base dans des disciplines spécialisées telles que la bactériologie, la virologie et l’immunologie. Il offrira une forte exposition à la pratique du travail en laboratoire et une familiarisation au milieu de la recherche. La formation permettra une insertion immédiate au marché du travail ou donnera accès aux études supérieures (2e et 3e cycles) et à une carrière en recherche scientifique.
La structure du programme interfacultaire de baccalauréat en microbiologie et immunologie comprendra un tronc commun s’ouvrant sur deux grandes orientations: microbiologie et immunologie moléculaires et microbiologie environnementale. On y proposera une offre de cours réévaluée, un programme de formation actualisé et des contenus fortement rehaussés.

Site futurs étudiants

Département de microbiologie et d’immunologie

Information sur le site du Département de sciences biologiques