Comprendre la résistance des leucémies et des lymphomes aux traitements

12 avril 2018

Des chercheurs de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) et de l’Université de Montréal ont récemment mis au jour une ruse déployée par certaines formes de cancer du sang. L’équipe de Tarik Möröy, directeur de l’unité de recherche en hématopoïèse et cancer de l’IRCM, a en effet démontré comment la protéine GFI1 pouvait parfois aider les cellules cancéreuses de leucémies et de lymphomes à résister à certaines thérapies.

Grâce à cette découverte, il serait possible, à terme, de diriger les patients vers un traitement plus efficace selon les caractéristiques de leur maladie. Le groupe du Dr Möröy donne un aperçu de cette étude, publiée dans Nature Communications, en répondant aux questions ci-dessous.

Lire la suite sur UdeMNouvelles