Reconstruction faciale : une première canadienne à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

12 septembre 2018
Borsuk-250x250
Dr Daniel Borsuk, chirurgien plastique et professeur au Département de chirurgie

Reconstruire un visage sans aucune cicatrice, c’est désormais une réalité. Une équipe de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, vient en effet de réaliser une première canadienne dans le domaine de la chirurgie plastique. Dans une intervention de huit heures sur un patient adulte, l’équipe du Dr Daniel Borsuk a effectué une reconstruction du visage en utilisant une chirurgie virtuelle, des modèles 3D, le prélèvement de l’os du bassin vascularisé et son sculptage pour l’adapter au visage, et enfin la transplantation au visage par l’intérieur de la bouche, le tout sans laisser de cicatrice.

Une telle procédure aurait auparavant nécessité plusieurs interventions et laissé une ou plusieurs cicatrices.

« Cette intervention, qui a mis les technologies les plus novatrices au service de la chirurgie plastique reconstructive, constitue un message d’espoir pour ceux et celles qui se pensent condamnés à accepter de vivre à jamais avec un tel handicap et qui, souvent, se sentant différents, s’isolent », a déclaré le Dr Borsuk., professeur adjoint en chirurgie plastique à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

 

Lire la suite du communiqué

À lire aussi :

Reportage de Radio-canada
UdeMNouvelles