Des prothèses auditives pour réduire le risque de chute chez les personnes sourdes

26 septembre 2018

Le port d’une prothèse auditive permet de réduire le risque de chute chez les personnes sourdes atteintes d’une déficience du système vestibulaire, selon l’étudiant-chercheur Maxime Maheu, de l’UdeM.

Le port d’une prothèse auditive améliore la posture chez les personnes sourdes atteintes d’une déficience du système vestibulaire, réduisant ainsi leur risque de faire une chute.

De fait, la perception sonore qu’induit l’appareil permet à ces personnes de mieux se situer dans l’espace et de conserver un meilleur équilibre.

C’est ce qu’a découvert le chercheur Maxime Maheu, chargé de cours et doctorant à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal, dans le cadre d’une recherche dont les résultats seront publiés prochainement.

«Chez l’humain, l’équilibre dépend de trois systèmes d’information, soit la vision, le système somatosensoriel – information provenant notamment de certains capteurs des pieds – et le système vestibulaire, situé dans l’oreille interne», indique M. Maheu.

Le système vestibulaire comprend des récepteurs qui détectent l’accélération – dont la gravité et les mouvements – que subit la tête lorsqu’on bouge. Ces récepteurs permettent au cerveau de coordonner les mouvements des yeux pour stabiliser l’image pendant les déplacements de tête et pour stabiliser le corps dans l’espace.

«Pour garder l’équilibre, une personne atteinte d’un déficit vestibulaire compense en tirant l’information spatiale du système somatosensoriel, ce qui peut entraîner des pertes d’équilibre dans certaines situations», explique Maxime Maheu.

Lire la suite sur UdeMNouvelles