Dre Hélène Boisjoly devient membre de l’Ordre du Canada

12 février 2019

L’annonce des nominations à l’Ordre du Canada se faisait le 27 décembre dernier par le bureau de la gouverneure générale, la très honorable Julie Payette. Cette année notre doyenne, Dre Hélène Boisjoly, reçoit cette prestigieuse distinction honorifique. Elle est nommée membre pour sa riche contribution à la santé de la vision et pour sa gouvernance dans le monde universitaire de la médecine.

Dre Boisjoly est professeure titulaire du Département d’ophtalmologie de l’Université de Montréal. Chef de file dans cette discipline au Canada et à l’étranger, Dre Boisjoly s’illustre dans tous les volets de sa carrière.

Dre Hélène Boisjoly

Figure inspirante pour plusieurs générations de femmes, Hélène Boisjoly est la première femme à accéder en 2011 au poste de doyenne d’une faculté de médecine au Québec. Elle est aussi la première directrice scientifique du Réseau provincial FRQS en santé de la vision (1996-2002) et la première femme au Canada à diriger un département universitaire d’ophtalmologie (2000-2008).

Reconnue comme leader au sein du réseau national et international des facultés de médecine, Hélène Boisjoly préside l’Association canadienne des facultés de médecine du Canada (2014-2016) et est membre depuis 2012 de la prestigieuse M8 Alliance, un réseau international d’universités dédié à l’amélioration de la santé mondiale.

Comme doyenne, elle se distingue par le développement marqué des activités et le rayonnement international de la faculté. On lui reconnait également des réalisations structurantes pour l’avenir de l’institution, telle la création des départements de neurosciences, de pharmacologie et physiologie ainsi que de l’École de kinésiologie et des sciences de l’activité physique.

À titre de clinicienne-chercheuse, elle a obtenu la reconnaissance du milieu de la santé par ses recherches sur l’immunologie de la transplantation, l’herpès oculaire et la greffe de la cornée. Ses travaux ont des retombées notables sur la santé visuelle de milliers de patients.

En complément à sa formation en ophtalmologie, Dre Boisjoly s’est spécialisée en cornée au Massachusetts Eye and Ear Infirmary ainsi qu’au Schepens Eye Research Institute affiliés à l’Université Harvard, entre 1981 et 1983. En 1992, elle a obtenu un diplôme de maitrise en santé publique de la Bloomberg School of Public Health de l’Université Johns Hopkins.

Dans tous les volets de sa vie, Hélène Boisjoly fait preuve d’humanisme et d’ouverture en plus de plaider en faveur d’un sain équilibre de vie. Si son trilinguisme constitue une clé pour communiquer à l’international, c’est certes sa grande sensibilité à la diversité qui demeure une main tendue aux collaborateurs de tous horizons. Si vous croisez notre doyenne hors de l’enceinte universitaire, elle sera sûrement accompagnée de sa famille et profitant des activités de plein air.