Le docteur Pierre Duquette reçoit le prix Bâtisseur du CRCHUM

19 février 2021

Le Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) a décerné le prix Bâtisseur au docteur Pierre Duquette, professeur au Département de neurosciences. Ce prix prestigieux souligne sa contribution exceptionnelle au développement de la médecine académique au CHUM et lui a été remis lors de la conférence du CRCHUM du 12 février dernier.

Pionnier de la mise en place de programmes de recherche translationnelle en neuro-immunologie au CRCHUM, le docteur Duquette est directeur de la clinique de la sclérose en plaques (SEP) du CHUM, qu’il a fondé en 1975. Il est un des premiers spécialistes en SEP au Québec et au Canada. Il est également chercheur dans l’axe Neurosciences du CRCHUM. Il codirige depuis 2010 le réseau MS-Xchange, un réseau académique dans l’est du Canada pour la formation continue des neurologues, professionnels de la santé et chercheurs sur les enjeux de la SEP. Il fut un des instigateurs principaux du réseau international de données cliniques MSBase qui regroupe maintenant des données sur plus de 55 000 patients atteints de SEP.

Par son énergie et son dynamisme hors du commun, c’est maintenant une équipe de recherche de plus de 50 membres : professeurs, cliniciens, infirmières, assistantes de recherche, coordonnatrices, fellows cliniques et étudiants gradués qu’il a bâtie et qui œuvre en SEP au CHUM.

Le docteur Duquette a contribué à plus de 240 publications dans des revues dotées de comités de pairs. Certains de ses articles ont été cités plus de 1000 fois. Ses travaux de recherche clinique et épidémiologique ont contribué à une meilleure prise en charge des patients atteints de SEP. Dans les années 80, il fut le premier à étudier une cohorte de 100 cas pédiatriques de SEP. Il collabore encore étroitement à des projets de recherche fondamentale en neuro-immunologie.

Tout au cours de sa carrière, le docteur Duquette s’est généreusement impliqué sur de très nombreux comités universitaires et hospitaliers. Il a été directeur par intérim du Département de neurosciences d’octobre 2014 à avril 2015. Ce département a pu bénéficier de sa grande expérience de la neurologie académique pendant une phase critique de son développement, avant l’arrivée de son premier directeur, le docteur et doyen Patrick Cossette.