Une lueur d’espoir (réellement)

21 juin 2021

Cette année, le mois de juin est synonyme de célébrations. Certes, pour une deuxième année, nous ne pouvons pas tenir les collations des grades et nous avons dû se tourner vers des alternatives adaptées aux réalités actuelles pour célébrer les efforts et les succès de nos finissants.

Mais le cœur reste à la fête.

Avec la campagne de vaccination qui va bon train et les statistiques pandémiques en baisse, le ministère de l’Enseignement supérieur a pu annoncer la plus réjouissante des nouvelles : une très probable rentrée en chair et en os à l’automne.

Un retour en présentiel (j’ai très hâte de reléguer ce mot aux oubliettes), sur nos campus, dans nos salles de cours, nos laboratoires, nos salons d’études, nos terrains extérieurs, nos cafétérias. Autant de lieux d’apprentissages, de rencontres, d’échanges, de socialisation qui font d’un parcours universitaire, une expérience inoubliable.

Toutes nos équipes sont déjà à pied d’œuvre pour préparer ce que notre recteur a décrit comme « la rentrée la plus désirée de mémoire d’universitaire ». Je remercie chaleureusement tous les membres facultaires qui n’ont cessé de déployer efforts et ingéniosité pour s’adapter à cette crise et assurer à notre communauté bien-être et sécurité.

Gardons toutefois en tête que ce plan de retour est conditionnel à l’atteinte d’une couverture vaccinale complète (deux doses) pour 75 % de la population des 16 à 29 ans.

Je réitère donc mon appel du mois dernier : retroussez-vous les manches, allez vous faire vacciner, et utilisez à bon escient vos connaissances pour éduquer votre entourage sur l’efficacité et l’innocuité des vaccins. Aussi, tâchons de continuer à respecter les consignes sanitaires; le rétablissement des activités d’enseignement et de recherche sur les campus et les centres affiliés en est tributaire.

D’ici là, je vous souhaite un été divertissant, reposant et déconfiné dans la mesure du possible!

Prenez soin de vous. J’ai très hâte de vous rencontrer en personne cet automne.

 

Patrick Cossette

Doyen de la Faculté de médecine