Ordre de l’excellence en éducation : excellente cuvée pour la Faculté de médecine

31 mai 2022

Cinq professeures et professeurs de la Faculté de médecine figurent parmi les sept récipiendaires de l’Ordre de l’excellence en éducation pour leur contribution au rayonnement du système éducatif québécois. 

L’Ordre de l’excellence en éducation vise à reconnaître les réalisations de personnes travaillant dans les milieux de l’éducation et de l’enseignement supérieur au Québec. Au nombre des lauréats de la promotion 2022, Marie Marquis, Carole Lambert et Annie Rochette reçoivent le titre de membre, alors qu’Antoine Payot et Bernard Charlin obtiennent celui de membre distingué. Les récipiendaires seront décorés au cours d’une cérémonie officielle qui se tiendra le 31 mai.

Les nouveaux membres de l’Ordre de l’excellence en éducation

Marie Marquis

Marie Marquis, membre de l’Ordre de l’excellence en éducation pour ses réalisations dans le domaine de l’enseignement de la nutrition.

Depuis près de 25 ans, la directrice du Département de nutrition et professeure-chercheuse s’implique avec passion auprès de la communauté étudiante universitaire et des tout-petits dans le but de leur offrir des outils éducatifs menant à une alimentation équilibrée et à une meilleure qualité de vie.

Sensible au bien-être des étudiantes et étudiants, Marie Marquis s’est ainsi intéressée au phénomène d’insécurité alimentaire de même qu’au virage alimentaire vers une alimentation végétale dans un contexte de développement durable. En 2018 et 2019, elle obtient un financement du Fonds d’amélioration à la vie étudiante de l’UdeM pour créer deux livres qui, en plus d’offrir des recettes simples à prix modiques en harmonie avec le développement durable, informent sur plusieurs dimensions de l’alimentation. C’est ainsi que voient le jour Viens manger! Trucs et recettes rusés et Viens manger! Le végétarisme en toute simplicité, deux publications numériques accompagnées de vidéos, conçues par des étudiantes et étudiants du programme de baccalauréat en nutrition.

Convaincue que le bien-être en éducation s’applique également aux tout-petits, elle a étroitement collaboré aux activités d’Extenso, le centre de référence en nutrition de l’UdeM. En 2018, elle fait paraître Un trio gagnant pour l’alimentation de l’enfant : parent, éducatrice, enfant, un livre accessible qui rassemble une panoplie de conseils sur les responsabilités des parents et des éducateurs de même que les apprentissages des tout-petits pour une alimentation équilibrée.

 

Carole Lambert

Carole Lambert, membre de l’Ordre de l’excellence en éducation en raison de ses réalisations dans le domaine de l’enseignement de la médecine.

Carole Lambert s’est imposée comme figure emblématique de la Faculté depuis une dizaine d’années en tant que professeure, directrice de programme et gestionnaire académique au Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire.

Chef de file de la démarche de transformation de l’ensemble des programmes de résidence vers l’approche par compétence (APC), elle a ensuite agi comme conseillère auprès des programmes et agente de liaison entre le CRMCC et l’Université pour faire adopter la compétence par conception (CPC). Elle est aujourd’hui responsable de l’unité qui coordonne l’application progressive de cette nouvelle approche de formation au sein de tous les programmes de résidence de la Faculté de médecine.

Vice-doyenne adjointe aux études médicales postdoctorales, elle est responsable des aspects pédagogiques de tous les programmes de spécialités médicales de la Faculté de médecine. Par son expertise et son savoir-faire, elle a contribué, en partenariat avec l’équipe du vice-décanat, les directeurs de programmes et les professeurs de la Faculté, à améliorer la qualité de la formation de centaines, voire de milliers de futurs médecins depuis près de 20 ans. Ses efforts cumulés ont également abouti à de meilleures évaluations par le Comité d’agrément des programmes.

 

Annie Rochette

Annie Rochette, membre de l’Ordre de l’excellence en éducation en raison de ses réalisations dans le domaine de la réadaptation.

Professeure titulaire à l’École de réadaptation, ergothérapeute et chercheuse en réadaptation de l’accident vasculaire cérébral (AVC), Annie Rochette se spécialise depuis 16 ans en transfert de connaissances et en approche par compétences auprès de la communauté étudiante et de ses pairs.

Dans un contexte où les cours-stages mettent l’accent sur la mobilisation des savoirs, savoir-faire et savoir-être, Annie Rochette agit comme personne-ressource pivot pour le programme d’ergothérapie depuis l’implantation du nouveau continuum en 2008. Elle innove en concevant, en adaptant, en transformant et en proposant des outils pédagogiques visant à promouvoir le raisonnement clinique et le développement des compétences des étudiantes et étudiants. Ces outils partagés sont utilisés dans tous les cours des programmes.

Les vidéos et ateliers de formation conçus par Mme Rochette et son équipe contribuent à un meilleur encadrement et à une expérience étudiante enrichie.

 

Antoine Payot

Antoine Payot, membre distingué de l’Ordre de l’excellence en éducation en raison de ses réalisations dans le domaine de l’enseignement de l’éthique.

Professeur agrégé au Département de pédiatrie, pédiatre néonatologiste et docteur en éthique, Antoine Payot a créé en 2011 la première formation post-graduée spécialisée en éthique clinique au Québec et au Canada. Inédits dans la francophonie, ces programmes de formation – microprogramme, maîtrise professionnelle, maîtrise, doctorat de recherche – allient un enseignement théorique et une approche pratique des problématiques éthiques cliniques complexes vécues sur le terrain.

Les programmes gradués ont bénéficié de la collaboration de l’Unité d’éthique clinique du CHU Sainte-Justine, du Centre d’éthique du CISSS Laval et du Centre d’éthique pragmatique de l’IRCM. La Direction collaboration et partenariat patient de la Faculté de médecine de l’UdeM s’implique à travers la participation de patients partenaires dans plusieurs cours.

Sous l’impulsion du Dr Payot, une unité de recherche en éthique clinique a été créée au CHU Sainte-Justine, consolidant ce projet de façon académique (création de séminaires, développement de cadres méthodologiques). La communauté mobilisée par le réseau de chercheurs en éthique clinique, unifiée par Antoine Payot, a entraîné la publication de deux ouvrages collaboratifs, Éthique clinique Un guide pour aborder la pratique, Tome 1 et Éthique clinque Un guide pour aborder les situations humaines complexes, Tome 2, tous deux diffusés à l’échelle internationale.

 

Bernard Charlin

Bernard Charlin, membre distingué de l’Ordre de l’excellence en éducation en raison de ses réalisations dans le domaine de l’enseignement de la médecine.

Professeur titulaire au Département de chirurgie et médecin spécialiste, Bernard Charlin est également chercheur en éducation au sein du Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS). Son thème de recherche est le raisonnement clinique dont il aborde les aspects théoriques, l’apprentissage et l’évaluation. Il a contribué de façon exceptionnelle à l’enseignement des sciences de la santé en concevant de nouvelles approches d’exploration de la nature du raisonnement clinique. Il est en outre à l’origine du concept d’apprentissage et d’évaluation par concordance, menant à des formations et à des tests en ligne largement utilisés dans les différentes professions de la santé et au-delà, sur les scènes nationale et internationale.

Ses contributions s’inscrivent ainsi dans un parcours réalisé en plusieurs temps, soit l’élaboration d’une théorie du raisonnement clinique, la conception du test de concordance de script (TCS) et la formation par concordance (FpC).

Regardez la galerie de photos

Découvrez les autres lauréats