Importante subvention pour la recherche sur le maintien à domicile des aînés

5 avril 2017
Nathalie Bier

Nathalie Bier, professeure agrégée d’ergothérapie et chercheuse au Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM), a obtenu récemment une subvention de 980 000 $ financée dans le cadre des projets de recherche concertée sur la santé, impliquant un partenariat entre les IRSC et le CRSNG, afin de venir en aide aux personnes âgées en perte d’autonomie qui souhaitent rester à domicile.

Mme Bier est entourée d’une équipe multidisciplinaire (ergothérapie, neuropsychologie, informatique, psychologie, administration de la santé) et qui provient de plusieurs universités au Québec (UdeM, McGill, Sherbrooke, UQAC) grâce à laquelle le projet comportera un volet technologie et un volet clinique. Les deux autres chercheurs principaux sont Sylvain Giroux, de l’Université de Sherbrooke, et Mélanie Couture, du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal.

Concrètement, l’objectif de la recherche est de développer et d’évaluer un assistant technologique pour un ensemble de services à distance comme la gestion de la médication, la préparation des repas et la sécurité à domicile. La technologie développée sera déployée chez douze personnes âgées pendant plusieurs mois. Douze autres personnes seront également recrutées et serviront de groupe contrôle (sans technologie). Tous les acteurs du projet  – patients, proches aidants, intervenants, gestionnaires – participeront à toutes les étapes de la recherche. Cette étude novatrice permettra de développer et de tester, en milieu réel, des technologies de pointe qui rendront possible le soutien à domicile d’une clientèle vulnérable.

Ce projet de trois ans dont Mme Bier est la chercheuse principale désignée sera réalisé en collaboration étroite avec Mme Ginette Senez, directrice pour le soutien à l’autonomie des personnes âgées au CIUSSS du Centre-sud-de-l’île-de-Montréal, affilié à l’UdeM, et toute son équipe de soutien à domicile.

Notons également que Guy Paré, professeur titulaire à HEC Montréal et Carolina Bottari, professeure agrégée à l’École de réadaptation de l’UdeM, font partie de l’équipe dirigée par Mme Bier.