Mission en Tunisie et responsabilité sociale

26 mai 2017

En avril dernier, une délégation composée de Réjean Duplain, Christian Bourdy, Jean Pelletier et Janusz Kaczorowsky s’est rendue dans la ville d’Hammamet en Tunisie pour représenter la faculté au World Summit on Social Accountability qui a pour objectif de discuter de l’impact attendu des institutions d’enseignement sur la santé des populations.

La faculté y était présente à titre de membre du Réseau international francophone pour la responsabilité sociale en santé (RIFRESS) qui compte 60 facultés de médecine provenant de 23 pays francophones. Les représentants facultaires ont profité de l’événement pour mettre en valeur les initiatives innovantes et le leadership de la faculté en matière de responsabilité sociale comme le développement d’un campus délocalisé en Mauricie, l’introduction du concept de partenariat patient dans la formation des étudiants et la mise sur pied du Groupe d’intérêt en santé autochtone (GISA), pour ne citer que ceux-ci. De plus, un comité provincial des facultés de médecine du Québec permet un travail de collaboration dans leurs projets spécifiques pour améliorer les soins à la population.

 

De gauche à droite : Bernard Millette, Janusz Kaczorowsky, Christine Collin, Sadok Besrour, Jean Pelletier, Christian Bourdy, Réjean Duplain

Remise des prix Sadok Besrour

Cette mission en Tunisie était aussi l’occasion de procéder à la remise des prix Sadok Besrour. Cette année, l’événement s’est déroulé dans la ville d’Hammamet, toujours dans le cadre du World Summit on Social Accountability. Les Prix Sadok Besrour d’excellence en développement et transfert de connaissances ont été attribués aux professeurs Ines Zidi et Chokri Hamouda. Ces récompenses visent à encourager l’excellence par l’innovation dans les travaux de recherche et contribuent à la promotion de la qualité et au rayonnement international.

Attribués depuis 2007, les Prix Sadok Besrour d’excellence en recherche sont le résultat d’une entente entre la Faculté de médecine de l’UdeM, des facultés de médecine de Tunisie (Tunis, Sousse, Sfax et Monastir) et du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique de la République de  Tunisie. Celui remis annuellement pour son enseignement à un membre d’une faculté de médecine de Tunisie qui contribue à l’avancement des connaissances pédagogiques, au développement de nouveaux programmes de formation et d’outils pédagogiques formateurs. Dans le cas de la recherche, il est remis à un membre dont les travaux contribuent à l’avancement des connaissances scientifiques dans son domaine d’activité et de rayonnement, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Tunisie.

Dr Sadok Besrour est un médecin d’origine tunisienne, résidant et impliqué en médecine au Canada depuis 1969. La Chaire Sadok Besrour en médecine familiale de l’Université de Montréal a été mise en place grâce à son engagement et sa générosité. Elle vise le développement de la médecine familiale sur le plan scientifique.