Une étude démontre l’efficacité limitée et les taux élevés d’effets secondaires des opioïdes

2 octobre 2017
Pharmacologic collage (pills and laboratory equipment)

Prescrits à tour de bras par les médecins depuis deux décennies pour soulager les patients aux prises avec des douleurs chroniques non cancéreuses, les opioïdes utilisés à long terme ne seraient pourtant efficaces que pour 25 % des malades, révèle une étude.

Étudiant à la maîtrise en pharmacologie à l’Université de Montréal en 2015, Hichem Saïdi a suivi pendant un an les effets de la prise d’opioïdes à court et à long terme chez 1490 patients souffrant de douleurs chroniques — atteints par exemple de sclérose en plaques ou d’arthrite —, les précédentes études se concentrant surtout sur les six premiers mois du traitement.

Lire la suite sur le site du Devoir