L’intelligence artificielle pour un meilleur contrôle de l’épilepsie réfractaire

30 novembre 2018

De nouvelles technologies couplées à l’intelligence artificielle permettent de prédire les crises d’épilepsie et de réaliser une intervention précoce, dit le professeur Dang Khoa Nguyen, de l’UdeM.

Par Dang Khoa Nguyen, professeur au Département de neurosciences de la Faculté de médecine

Touchant près de un pour cent de la population mondiale, l’épilepsie est l’une des maladies neurologiques les plus fréquentes. Bien que deux tiers des patients épileptiques répondent adéquatement aux traitements pharmacologiques ou soient candidats à des résections, il demeure qu’une importante proportion de personnes épileptiques continue malheureusement à avoir des crises persistantes, invalidantes et imprévisibles.

Ces crises peuvent s’accompagner de chutes, de blessures, de fractures, d’une anoxie cérébrale ou même entraîner la mort. Afin de minimiser ces risques, une intervention rapide est nécessaire. Cependant, tant en contexte hospitalier qu’à domicile, il est rare que pareille intervention soit effectuée. Les patients sont souvent seuls lorsqu’une crise survient et celle-ci peut alors être ignorée par le personnel soignant ou les proches aidants.

Lire la suite sur UdeMNouvelles