Stress et résilience : pourquoi l’étude du sexe et du genre est cruciale

15 août 2019

Professeur sous octroi adjoint au Département de psychiatrie et d’addictologie, Robert-Paul Juster mène sa carrière sur plusieurs fronts : ses recherches portent sur le stress chez les lesbiennes, gais, bisexuels et trans (LGBT), le stress au travail, le stress et le vieillissement et le stress chez les personnes atteintes d’un trouble de santé mentale.

Il vient de passer à la vitesse supérieure grâce à une subvention prestigieuse du Fonds des leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

Lire la suite