Une piste pour diminuer la mortalité des patients avec des malformations artérioveineuses du cerveau

18 juin 2020

Chez les personnes atteintes d’une malformation artérioveineuse du cerveau, une anomalie vasculaire congénitale, la fatalité a un nom : l’accident vasculaire cérébral. Pour éviter ce risque, les patients subissent parfois des interventions pour ôter la malformation. Mais, est-ce si bénéfique? Pas nécessairement.

Selon un essai clinique international, co-dirigé par le docteur Christian Stapf, professeur au Département de neurosciences et neurologue vasculaire au CHUM, le traitement interventionnel — par neurochirurgie, neuroradiologie ou radiothérapie — pourrait être plus dangereux que la maladie elle-même.

Lire la suite