L’huile de poisson n’aide pas les prématurés

29 juillet 2020

La consommation de suppléments d’« huile de poisson » contenant du DHA, un acide gras oméga‑3, par les mères qui allaitent est inefficace pour prévenir la dysplasie bronchopulmonaire (DBP) chez les prématurés nés avant la 29e semaine de grossesse.

C’est la principale conclusion d’une étude pancanadienne menée notamment par la docteure Anne Monique Nuyt, médecin néonatologiste au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et professeure au Département de pédiatrie, publiée tout récemment dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Lire la suite