Un Nobel de chimie rejoint les rangs de l’IRCM et de la Faculté de médecine de l’UdeM

21 septembre 2021
Dr Sidney Altman
Dr Sidney Altman, colauréat du prix Nobel de chimie de 1989

L’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) et la Faculté de médecine de l’Université de Montréal annoncent aujourd’hui l’arrivée prochaine dans leurs rangs de l’éminent scientifique Sidney Altman.

Le Dr Altman agira en tant que professeur en résidence à l’IRCM et professeur invité au Département de biochimie et médecine moléculaire de la Faculté de médecine de l’UdeM.

Il entamera ses nouvelles fonctions dès les prochains jours en mode virtuel, avant son arrivée dans la métropole vers la fin du mois d’octobre.

Sidney Altman est colauréat du prix Nobel de chimie de 1989 pour ses travaux sur les propriétés catalytiques de l’ARN, une découverte à l’origine d’avancées tels les vaccins à base d’ARN, incluant ceux de Pfizer et Moderna pour contrer la COVID-19. Pour ce chercheur de renom, né à Montréal, il s’agit d’un retour aux sources après une longue et impressionnante carrière comme professeur de biologie à la prestigieuse Université Yale à New Haven, au Connecticut.

«C’est une excellente nouvelle pour l’Université de Montréal et pour la communauté scientifique montréalaise en général. Sa présence saura certainement stimuler les travaux en cours, faire foisonner des occasions nouvelles et nous amener plus loin dans la recherche en santé relative à l’ARN», a déclaré le Dr Patrick Cossette, doyen de la Faculté de médecine de l’UdeM.

En se joignant à l’équipe de l’IRCM, le Dr Altman sera amené à soutenir la mise en place de plusieurs projets spéciaux de recherche sur l’ARN, en plus d’encadrer la relève étudiante. Il fera également profiter de sa vaste expertise les communautés de l’Université de Montréal et de l’Université McGill par une série de rencontres et de conférences.

«Nous nous estimons privilégiés d’accueillir le Dr Altman dans nos murs et de bénéficier de ses vastes connaissances sur l’ARN ainsi que de son expérience scientifique. La communauté de l’IRCM a très hâte de l’accueillir. Nul doute que ces interactions auront une influence majeure sur nos jeunes scientifiques et nos chercheurs», a confié Jean-François Côté, président et directeur scientifique par intérim de l’IRCM.

«J’ai hâte de partager mon bagage avec les collègues de diverses institutions de ma ville natale et de rejoindre ma nouvelle famille scientifique à l’IRCM et à l’Université de Montréal», a indiqué Sidney Altman.