Une vieille molécule à l’assaut du SRAS-CoV-2

11 février 2022

VE607. Un nom de code? Plutôt celui d’une idée qui germe au printemps 2020 dans l’esprit de Christian Baron, chercheur en recherche fondamentale à l’Université de Montréal et professeur au Département de biochimie et médecine moléculaire.

Derrière cet acronyme se cache une molécule découverte en 2004 pour lutter contre le SRAS, proche cousin du SRAS-CoV-2. Compte tenu de la fin rapide des contaminations au SRAS, son développement a été abandonné prématurément.

Christian Baron y voit une occasion. Pourquoi ne pas évaluer la capacité d’inhibition de cette molécule sur le virus responsable de l’actuelle pandémie?