Quatre nouvelles chaires et un renouvellement pour la Faculté de médecine

16 décembre 2016

La Faculté de médecine est heureuse d’annoncer le renouvellement d’une de ses chaires de recherche du Canada et la création de quatre nouvelles chaires de recherche du Canada.

« C’est une excellente nouvelle pour notre faculté et je tiens à féliciter les titulaires dont le travail et la présence au sein de notre faculté nous font honneur », de déclarer la doyenne Hélène Boisjoly.

Au total, le gouvernement fédéral a annoncé la création ou le renouvellement de 18 chaires de recherche du Canada à l’Université de Montréal. Cela représente un investissement direct de 15,3 M$ auquel s’ajoutent plus de 550 000 $ d’infrastructures de recherche financées par la Fondation canadienne pour l’innovation, le gouvernement du Québec et des partenaires privés.

Le Programme des chaires de recherche du Canada a pour objectif principal de recruter et de maintenir en poste les meilleurs chercheurs. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les 14 nouvelles chaires et les 4 renouvellements à l’UdeM. Toutes ces chaires couvrent les domaines prioritaires de recherche de l’Université de Montréal, que ce soit dans le secteur des lettres, des sciences humaines et des sciences sociales, celui des sciences naturelles et des mathématiques ou celui des sciences biomédicales et de la santé. Les 18 chaires ont été attribuées à la suite du concours d’octobre 2015 du programme.

Les nouvelles chaires de recherche du Canada à la Faculté de médecine

Valérie Mongrain
Professeure au Département de neurosciences de la Faculté de médecine, Valérie Mongrain obtient la Chaire de recherche du Canada en physiologie moléculaire du sommeil (niveau 2). Les répercussions du manque de sommeil chez les gens malades et les personnes en santé restent peu connues. Valérie Mongrain travaillera à désigner des molécules responsables des effets négatifs du manque de sommeil sur les fonctions neuronales afin de mieux comprendre comment le phénomène agit sur la santé mentale et la cognition.

Frédérick-Antoine Mallette
Professeur au Département médecine, Frédérick-Antoine Mallette va occuper la Chaire de recherche du Canada en épigénétique du cancer et du vieillissement (niveau 2). En étudiant les facteurs épigénétiques qui modulent l’expression des gènes, il cherchera à élaborer des stratégies qui permettront de combattre certains cancers et des maladies associées au vieillissement.

Sebastian Pechmann
Le professeur du Département de biochimie et médecine moléculaire de la Faculté de médecine Sebastian Pechmann assumera la direction de la Chaire de recherche du Canada en biologie computationnelle des systèmes (niveau 2). Le repliement des protéines dans la cellule reste une question fondamentale en biologie. En étudiant les principes de ce processus et les contrôles qui en assurent la qualité, Sebastian Pechmann espère que ses travaux mèneront à des interventions thérapeutiques pour les maladies qui y sont associées.

Patrick Cossette
C’est le professeur du Département de neurosciences de la Faculté de médecine Patrick Cossette qui occupera la Chaire de recherche du Canada en génétique de l’épilepsie (niveau 1). Le programme de recherche du professeur Cossette vise à désigner les changements génétiques qui prédisposent les individus à faire des crises d’épilepsie ou à prédire la susceptibilité des patients aux médicaments antiépileptiques.

Renouvellement

Jean-Claude Lacaille, du Département de neurosciences de la Faculté de médecine, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en neurophysiologie cellulaire et moléculaire (niveau 1) a aussi vu sa chaire renouvelée.

×