300 nouveaux étudiants en médecine reçoivent le sarrau

6 octobre 2016

Le 30 septembre dernier, sous le regard de nombreux parents et amis émus, près de 300 étudiants de première année du programme de médecine de l’Université de Montréal ont reçu le sarrau des mains de médecins diplômés de la classe de 1966 dans le cadre de la Cérémonie du sarrau.

« Le sarrau du médecin impose à celui qui le porte, l’obligation de la disponibilité et de l’écoute pour les personnes qui viennent se confier, qui espèrent une solution à leur difficulté, à leur douleur, à leur souffrance. Le sarrau est un vêtement investi d’une aura de connaissances et de responsabilités. Mais si le sarrau est investi, c’est qu’il signifie des mois d’études et d’apprentissages, des semaines de stages et des heures de formation et de lectures », tel était le message du président de la classe de 1966, Dr André Masse, lors de son allocution aux jeunes étudiants.

Cette cérémonie symbolique représente le passage du flambeau entre les médecins à la retraite et ceux des étudiants qui amorcent leurs études. Ce sont donc les diplômés 1966 qui, par l’intermédiaire de leurs dons, qui financent les sarraus remis aux étudiants au cours de la cérémonie. C’est également durant cet événement que les médecins en devenir prêtent serment et s’engagent à adopter un comportement digne de leur future profession.

« Il fait chaud au cœur de voir les parents et amis de nos étudiants de médecine venir assister à cet événement si important pour eux et je les en remercie. Je tiens aussi à remercier chaleureusement nos généreux donateurs pour leur contribution et leur présence avec nous lors de cet événement », a déclaré la doyenne de la Faculté de médecine, Hélène Boisjoly, qui a également félicité les étudiants pour cette importante étape de leur formation.

Remise de bourses d’études

La cérémonie de cette année a été l’occasion pour la promotion de 1961, celle qui est derrière la création de la première cérémonie du sarrau, de remettre les premières bourses provenant du Fonds des Bourses d’excellence de la Promotion 1961. Cette bourse a pour but de soutenir financièrement la formation des étudiants à la maîtrise susceptibles de développer un champ de recherche prometteur en matière de pédagogie médicale.

C’est le Dr Guy Bonenfant, représentant de la promotion de 1961, qui a eu le plaisir de remettre les deux bourses de 6 000 $ à Dre Véronique Castonguay et à Dr Issam Tanoubi.

Photos de l’événement