La maladie mentale, un trouble normal

3 août 2017

Selon certaines études épidémiologiques, une personne sur quatre développerait un trouble mental diagnostiqué au cours de sa vie. Or, la spécialiste en neuroscience Sonia Lupien nous apprend que des chercheurs de Nouvelle-Zélande ont révélé que ces troubles toucheraient plutôt 80 % des gens à un moment de leur vie. Les chercheurs ne considèrent pas ce pourcentage alarmant, puisque ces troubles sont le plus souvent transitoires.

Sonia Lupien explique que pour évaluer la prévalence des troubles mentaux, les chercheurs néo-zélandais ont fait abstraction des biais des études précédentes. Ces derniers sont liés à la mémoire, à la honte de révéler son passé ou à la difficulté qu’ont des personnes souffrant d’un trouble de santé mentale à répondre à des sondages.

Écouter l’entrevue sur Radio-Canada