Didier Jutras-Aswad, professeur-chercheur au Département de psychiatrie commente sur la crise des opoïdes

7 septembre 2017

Inaccessibles il y a quelques décennies, les antidouleurs aux propriétés analgésiques semblables à celles de la morphine sont désormais prescrits pour des conditions bénignes, rendant plus de gens vulnérables à la crise des opioïdes causée par la présence de fentanyl dans les substances circulant sur le marché noir. Didier Jutras-Aswad, psychiatre et chercheur, Suzanne Brissette, chercheuse et médecin, et la documentariste Hélène Choquette expliquent à Catherine Perrin qu’il faudra une panoplie d’interventions et un meilleur enseignement pour régler cette crise.

Sur ici Radio-canada