Méditation obligatoire pour les futurs médecins

29 novembre 2017

Depuis 2013, des ateliers de méditation pleine conscience, aussi connue sous le nom de « mindfulness », sont obligatoires pour les étudiants de la faculté de médecine de l’Université de Montréal. Depuis peu, le personnel administratif et les professeurs sont même invités à se joindre aux futurs médecins du campus de Trois-Rivières.

Avec de plus en plus de matière et de connaissances à ingérer dans leur parcours scolaire, l’équilibre de vie est difficile à atteindre pour les étudiants en médecine, observe le psychiatre et professeur à l’Université de Montréal, Hugues Cormier.

Dr Cormier dit constater que la flamme diminue chez de nombreux jeunes étudiants en médecine qui font face à « l’usure du quotidien et du stress » quand ils arrivent à l’étape de l’externat.

La méditation pleine conscience est une technique qui permet aux médecins, mais aussi à tous ceux qui vivent du stress, de s’ancrer dans le moment présent et d’être prêts à accueillir ce qui se présente pour bien réagir explique le Dr Cormier. Selon lui, c’est une pratique qui permet d’atteindre un équilibre de vie.

Au sein du cursus scolaire des futurs médecins, il y a les cours obligatoires et les séances optionnelles.

Lire la suite sur Radio-Canada