Des étudiants en sciences de la santé se sont récemment rendus chez les Atikameks de Manawan

12 mai 2018

Les soins de santé dispensés aux peuples autochtones sont rarement à la hauteur de leurs besoins et de leurs attentes, ce qui peut s’expliquer par la distance entre les communautés et les hôpitaux, les barrières culturelles ou encore un manque de professionnels prêts à pratiquer dans ces communautés.Des étudiants en sciences de la santé de l’Université de Montréal se sont toutefois récemment rendus chez les Atikameks de Manawan dans l’espoir d’inciter des professionnels de la santé autochtones à travailler dans leur communauté. Le reportage de Guy Bois

Voir le reportage de Radio-Canada