Vrai ou faux : suer élimine les toxines après une soirée arrosée

10 septembre 2019

Des toxines dans la sueur?

En 1962, une étude visait à faire l’analyse biochimique de la sueur au repos et pendant l’exercice. Les résultats ont mené à une conclusion simple : la sueur n’est pas toxique. Certains objecteront que des métaux lourds comme le plomb, présents en quantité significative dans l’organisme, se trouvent dans la sueur et qu’ils sont considérés comme des toxines. Toutefois, chez les individus sains, les métaux lourds trouvés dans la sueur sont en quantité infime, et ces traces ne sont pas suffisantes pour qu’on puisse parler de détoxication par processus de sudation. En outre, le lactate n’est pas une toxine, mais plutôt un sel de l’acide lactique.

La réalité en bref

La fonction principale de la sudation est la thermorégulation corporelle. La détoxication, ou élimination des toxines, ne semble pas être rendue possible par la sudation, occasionnée par l’augmentation de chaleur produite par l’exercice.

C’est donc faux!


Tiré du livre Mythes et réalités sur l’entraînement physique, rédigé par Pierre-Mary Toussaint et Martin Lussier, chargés de cours à l’École de kinésiologie et des sciences de l’activité physique de l’Université de Montréal.