En route vers la normalité, un vaccin à la fois

18 mai 2021

Un anniversaire manqué, un mariage reporté, un Noël à distance, des grands-parents isolés, des proches décédés seuls : la pandémie a eu son lot d’événements importants relégués aux oubliettes. Et pour les membres de notre communauté qui ont été et continuent d’être en première ligne dans la lutte contre cet ennemi invisible, les défis n’ont fait que croître.

Mais voilà que nous pouvons enfin envisager une époque où tous les Québécois seront vaccinés. Fruits d’avancées scientifiques et de concertation internationale sans précédent, nous avons vu des vaccins développés avec une efficacité phénoménale. Je remercie d’ailleurs nos étudiants et professionnels qui ont accepté de prêter main forte pour la vaccination.

Maintenant, il est de notre devoir d’utiliser nos connaissances et nos positions pour éduquer la population sur l’efficacité et l’innocuité des vaccins afin de vaincre les hésitations. Plusieurs membres de notre communauté le font avec beaucoup de générosité et une grande rigueur.  Nous leur devons toute notre reconnaissance et surtout, tout notre respect, de s’exposer quotidiennement sur la place publique afin de nous offrir une information de qualité.

Je ne peux que joindre ma voix à celle du gouvernement du Québec qui a déjà lancé sa campagne publicitaire pour inciter les gens à se faire vacciner et se rapprocher de tous ces moments auxquels nous renonçons depuis mars 2020. À la faculté, nous invitons donc tous les étudiants et professeurs à ne pas tarder et à se retrousser les manches!

Il est possible de mettre fin à cette pandémie. Nous disposons des outils et des savoirs nécessaires. Et vous faites partie de la solution, à titre de chercheurs, de professeurs, d’étudiants, de professionnels de la santé, mais surtout à titre de citoyens engagés dans cette lutte.

 

Patrick Cossette

Doyen de la Faculté de médecine