Patricia Conrod nommée directrice d’un regroupement en santé mentale

1 octobre 2021

patricia conrad udem faculte medecine

À la suite d’un appel de candidatures lancé en mars dernier, Patricia Conrod, professeure titulaire au Département de psychiatrie et d’addictologie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et chercheuse au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, a été nommée directrice d’un nouveau regroupement en neurosciences et en santé mentale. Mme Conrod travaillera en étroite collaboration avec un comité de direction au lancement d’un nouvel institut de recherche et d’enseignement axé sur le cerveau et la santé mentale à l’UdeM.

L’Université de Montréal est depuis longtemps un acteur de premier plan aux échelons national et international en neurosciences et en santé mentale pour la recherche et l’enseignement. Au fil des décennies, tant sur ses campus que dans ses établissements de santé affiliés, des unités d’excellence se sont mises en place, que ce soit des centres ou un de leurs axes, des groupes, des départements, des regroupements stratégiques ou autres.

Ensemble, elles réunissent, autour de thématiques ciblées, du personnel de recherche, des expertises, des installations et des ressources méthodologiques et techniques. Elles sont la base du formidable essor de notre contribution à la compréhension du fonctionnement du cerveau et de l’esprit, des maladies qui leur sont associées, allant des effets de gènes et de l’environnement aux bienfaits de traitements et de la prise en charge. Aujourd’hui, les liens avec l’intelligence artificielle et la science des données procurent un nouveau souffle à nos programmes de recherche et de formation.

Cette initiative, qui vise la création d’un regroupement fonctionnel de toutes les forces afin d’accroître la synergie entre elles et de les rendre plus visibles de l’extérieur, a été proposée par le groupe de travail sur les neurosciences et la santé mentale, mis sur pied dans le cadre du projet La vie repensée du Laboratoire d’innovation.