De l’humain… à l’humain assisté par l’intelligence artificielle

4 décembre 2018

Déjà utilisée en ophtalmologie, l’intelligence artificielle permet des avancées en analyse des images de l’œil qui ouvrent la porte à une nouvelle médecine de précision, selon Marie Carole Boucher.

Par Marie Carole Boucher, professeure agrégée de clinique au Département d’ophtalmologie de la Faculté de médecine

C’est en visualisant le fond de l’œil qu’on diagnostique les complications oculaires du diabète (la rétinopathie diabétique) et de la dégénérescence de la macula (la dégénérescence maculaire liée à l’âge). Ces maladies sont les principales causes de cécité dans les pays développés et, selon l’Organisation mondiale de la santé, elles pourraient être évitées dans 80 % des cas.

Des caméras spéciales laissent facilement voir le fond de l’œil et permettent le dépistage, le diagnostic et le suivi de maladies, ce qui pourrait avoir un effet majeur sur la santé visuelle d’une grande partie de la population.

Lire la suite sur UdeMNouvelles