« L’été c’est fait pour jouer »

14 mai 2019

Chers étudiants, la douceur de la saison estivale est tout près.

Que vous amorciez votre résidence en médecine, terminiez votre parcours universitaire ou entamiez un projet de recherche ou un stage, je vous souhaite un été reposant, enrichissant et énergisant.

Je sais que les examens auront été prenants, la fin de session exigeante. Et que la route à venir sera tout autant effervescente et stimulante. Tentez toutefois de garder en tête que votre bien-être devrait toujours figurer au sommet de vos priorités.

La Semaine de la santé mentale qui vient de se terminer nous a rappelé l’importance de se sentir bien, de profiter de la vie, d’avoir des objectifs personnels et professionnels, des relations épanouissantes et un sentiment d’appartenance envers sa communauté.

Qu’il s’agisse d’une promenade en forêt, d’un repas avec des êtres chers ou d’une séance sportive, il est important de prendre le temps de se détendre, de réfléchir et de se ressourcer. Tant en période de fin d’année scolaire, qu’à la rentrée.

Or, prendre soin de soi ne signifie pas qu’il faille le faire seul. Prioriser sa santé mentale veut dire savoir quand nous avons besoin d’aide et être prêt à poser les actions nécessaires. Cela peut signifier se tourner vers sa famille et ses amis, mais aussi vers des professionnels de la santé.

Et lorsque nous avons besoin de soutien, il est bon de savoir où le trouver.

Ici, à la faculté, les étudiants et les résidents peuvent communiquer avec le Bureau d’aide aux étudiants et résidents (BAER). Composé de membres du personnel et de professeurs de la faculté, le BAER accueille les étudiants en difficulté afin de clarifier avec eux la situation problématique, de désigner des pistes de solution et de les aider à trouver les ressources pertinentes.

À l’échelle de l’université, il existe également le Centre de santé et de consultation psychologique (CSCP) qui a pour mission de maintenir et d’améliorer la santé physique et psychologique des étudiants de l’Université de Montréal et de son personnel.

D’ailleurs, une des initiatives précieuses du CSCP est le Réseau sentinelles. Les sentinelles sont des membres du personnel qui accueillent les demandes d’aide spontanées des étudiants. Elles offrent soutien, empathie et écoute, en plus de les orienter vers les professionnels concernés.

Des ateliers de groupe sont également disponibles au CSCP, notamment l’atelier Temps d’arrêt : méditation de la présence attentionnée, développé en collaboration avec la Faculté de médecine.

Autrement, si vous cherchez un moyen d’apprivoiser stress et adversités, vous pouvez recourir au Centre Présence & mindfulness, une plateforme facultaire novatrice proposant divers exercices axés sur le développement de l’intelligence émotionnelle, la résilience, la paix intérieure et des interactions humaines plus attentionnées. Ces exercices sont accessibles non seulement aux étudiants et aux résidents, mais aussi aux personnels enseignants et non enseignants de la faculté, aux cliniciens et aux patients de ceux-ci.

Être en bonne santé mentale ne veut pas dire être heureux tout le temps. C’est se sentir bien dans sa peau, avoir un équilibre dans sa vie et parvenir à gérer les montagnes russes du quotidien.

Et pour y arriver, nous avons tous besoin d’un environnement sain qui commence par notre lieu d’étude et de travail.

Nous sommes privilégiés de vous compter parmi nous.

Prenez soin de vous.

 

– Hélène Boisjoly
Doyenne de la Faculté de médecine