Mot du doyen : Notre Faculté tous azimuts 

21 juin 2022
Le Dr Cossette s’est adressé aux doyens de médecine de langue française à Rouen, le 31 mai.

Tout récemment, j’ai eu le plaisir de participer à une mission en France avec les doyens des facultés de médecine de la Francophonie. À Paris comme à Rouen ou à Lille, l’accueil fut chaleureux et les échanges fructueux. Il y a longtemps qu’un tel événement s’était tenu en présentiel! 

Cette tournée, qui a eu lieu du 30 mai au 7 juin, a été l’occasion de consolider nos liens avec nos homologues et de constater à quel point nous faisons face aux mêmes enjeux. Au fil des rencontres et des discussions, que ce soit dans le cadre de la Conférence internationale des doyens de médecine de langue française (CIDMEF) ou lors de visites des facultés de médecine françaises, nous avons pu nous inspirer des modèles pédagogiques mis en place en réponse à l’augmentation des cohortes de médecine pour renouveler notre propre programme MD.

De leur côté, nos collègues se sont intéressés à notre expérience en matière d’agrément des programmes MD de premier cycle et de formation en région avec notre campus en Mauricie.

Nous travaillons maintenant à développer de nouveaux partenariats dans la Francophonie et à amener ceux en cours à un autre niveau – la Faculté de médecine compte actuellement 22 ententes avec 19 établissements d’enseignement supérieur français.

Nous avons eu en outre le plaisir d’assister à l’inauguration du Bureau Europe de l’Université de Montréal à Paris, le 30 mai, lors d’un cocktail organisé à la résidence officielle de l’ambassade du Canada. Cette nouvelle unité va faire rayonner les activités de l’UdeM à l’international et la Faculté y prendra part de façon active.

Au niveau national, la Faculté demeure au centre de multiples initiatives en santé qui dépassent largement le cadre de la médecine traditionnelle. Ce rayonnement interdisciplinaire et intersectoriel se retrouve ainsi dans le projet Une seule santé qui unit nos forces en recherche pour lutter contre les zoonoses et les maladies chroniques, de même que pour appréhender l’impact des changements climatiques sur la santé humaine et amorcer des changements fondés sur les savoirs autochtones en vue d’un meilleur équilibre.

Ces savoirs millénaires, selon lesquels la nature est un pilier de la santé, auront servi de fondement à Prescri-Nature, premier programme de prescriptions d’exposition à la nature à voir le jour au Québec, soutenu par quelque 45 000 professionnelles et professionnels de la santé.

L’engagement de la Faculté dans tous les aspects de la santé se reflète jusque dans les arts, avec notre toute nouvelle école d’été «Arts et santé :  la place de la muséothérapie » sous l’égide de la conservatrice et Sage de l’UdeM, Nathalie Bondil.

Et comme chaque mois, notre corps professoral et nos équipes de recherches continuent de rayonner dans tous les domaines, couronnés par une kyrielle de prix. Vous faites notre fierté !

Voici maintenant l’été et le temps des vacances. À toutes et à tous, je vous souhaite du repos, du plaisir et de beaux paysages. Revenez-nous en force en août pour la collation des grades et la rentrée!

Patrick Cossette, Doyen