La Faculté de médecine, partenaire incontournable du réseau de la santé

14 avril 2022

 

Dans la foulée du grand chantier de « refondation du système de santé » lancé par le gouvernement du Québec, la Faculté de médecine, de concert avec ses homologues de l’Université de Sherbrooke, de l’Université McGill et de l’Université Laval, a pris position en insistant sur le rôle essentiel des universités dans une lettre d’opinion parue dans différents quotidiens (La Presse+ et CTV News).  

Pour les facultés de médecine du Québec qui forment les médecins et les futurs professionnels et professionnelles de la santé, il ne fait pas de doute que le « rétablissement » du système de santé doit passer par la formation de la main-d’œuvre en santé, la valorisation de l’enseignement des soins de première ligne et les investissements dans les infrastructures d’enseignement et de recherche.

La recherche rayonne

Depuis deux siècles, les facultés de médecine et leur corps professoral sont des acteurs incontournables du réseau de la santé au Québec. Moteurs de changement et d’innovation grâce à la recherche fondamentale, clinique et populationnelle, elles permettent aux hôpitaux universitaires de développer une médecine tertiaire et quaternaire, mais aussi de bonifier la qualité de la formation et des soins à la population.

Il est donc essentiel que la communauté scientifique du Québec puisse compter sur les universités pour poursuivre la recherche selon des axes qui, autrement, ne seraient pas soutenus par l’entreprise privée. Pour ce faire, le ministère de la Santé et des Services sociaux doit tenir compte des besoins des universités dans son plan d’action et poursuivre le dialogue avec nos instances, en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur.

Ce mois-ci, vous verrez d’ailleurs à quel point nos professeurs rayonnent sur le plan de la recherche et de leur pratique clinique, que ce soit à l’occasion du 2e Symposium Santé, science et société qui explore les progrès et autres avenues en transplantation, ou encore dans le cadre de la conférence immersive sur les bactéries qui se déroule en ce moment à la Société des arts technologiques (SAT). Les avancées en matière de santé vasculaire du cerveau, de sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de maladie de Crohn figurent aussi au menu de notre infolettre.

Ukraine : chaque geste compte

En terminant, j’aimerais souligner la résilience de certains membres de notre communauté dans le contexte de la guerre en Ukraine ainsi que les initiatives pour venir en aide aux étudiantes et étudiants ukrainiens qui désirent poursuivre leurs travaux de recherche ou leurs études à l’UdeM – les offres d’accueil de la Faculté de médecine sont diffusées sur ScienceForUkraine. Il n’y a pas de petits gestes quand on est nombreux à agir !

Patrick Cossette, Doyen